MangaClamp

Premier site de news sur les CLAMP ! /(⌒ω⌒)\


4 Commentaires

[02~07/16] Actu Clamp, le grand récap’ avec Sakura, Tsubasa & xxxHOLiC Rei!

Salut à toutes et à tous! :)

Et oui, je suis encore en vie lol

Juste déconnectée d’internet pendant plus de 4 mois à cause de mon dernier job… Quand je réalise le retard accumulé je me dis PLUS JAMAIS CA. XD
Bon. J’imagine que vous avez quand même pas mal suivi les news Clamp même sans moi? Vous voulez un petit récap’ quand même? Ou un gros? Oh well… bon allez je me motive, en espérant qu’il reste des lecteurs que ça intéresse. :P
Et en essayant de ne rien oublier, mais vous ne m’en voudrez pas d’être plus succincte sur certaines choses. ^^
Et si vous voulez + d’infos en particulier, n’hésitez pas, les commentaires sont là pour ça!! ;)

Le plein de dessins et croquis inédits!

On commence avec les icônes de profil twitter que j’ai pu récupérer, les 3 premières représentent Tsubaki Nekoi, et les 4 suivantes, Nanase Ohkawa. Comme d’hab’, c’est Nekoi qui a dessiné ces chibis! :3

Voici maintenant les icônes utilisées pour le compte officiel des Clamp, avec Kohaku de Wish et Sakura de Card Captor Sakura of course! :)

Et en ce moment, c’est Shaolan qui est à l’honneur!

o2z6M2u9

Restons du côté mignon de la force avec ces petits Mokona, dessinés par Nekoi toujours!
-Les deux premiers sont en réponse à une recette de pâtisserie postée par @melililou sur twitter.
-Le 3e est à propos des problèmes de digestion de Nekoi je crois! ^^’
-Le 4e avec les petits cœurs a été posté pendant les préparatifs du 1er avril, le fameux Clamp Day (cf. plus bas ^^)
-Le 5e a été dessiné pour répondre à ça.
-Le 6e c’est à propos de Mokona (et Nekoi! XD) qui se gave de bonbons dorés. :D
-Enfin le dernier dessin fait référence à Osomatsu-san! ;)

25

Je continue avec une série de petits croquis.
Le premier, c’est un dessin de Mokona qui a suivi un petit délire de Nanase Ohkawa (ce bébé ressemble à un paquet de pain de mie -ou de brioche?- Shau Essen de la marque NipponHam, d’où le logo NH).
Après on a un petit dessin de Nekoi avec son chat Yoru qui s’affale un peu trop sur elle. ^^

On termine avec une petite BD de Wish, by Nekoi, et dessinée à l’occasion de la St Valentin! ♥ (Koryu fait croire à Kohaku que la St Valentin est une malédiction XD)

3

En parlant de St Valentin, cette année les Clamp ont notamment envoyé des chocolats à 6 amis célèbres: le chanteur Suga Shikao, la seiyuu et chanteuse Iwao Junko, la photographe Mika Ninagawa et les artistes Masako Tomii, Izumi Kazuto et Minoru Toyoda.
Ont-elles reçu un cadeau en retour au White Day? :)

@kona_milo a aussi eu le sien, qui s’est retrouvé inévitablement décoré des mascottes de Clamp en fimo! :)

CbF4WT7UsAEKBV-

Voici à présent une série de dessins inspirés de la licence HiGH&LOW sur laquelle les Clamp semblent à fond – il y a eu un drama et surtout un film qui vient de sortir:

En parallèle, il y a évidemment eu une flopée d’anniversaires ces derniers mois, donc voici les illustrations créées par les Clamp pour fêter ça!

D’abord nos chères Clamp:
– 2 mai: anniversaire de Nanase Ohkawa (49 ans)
– 16 juin: anniversaire de Mokona (48 ans)
Puis d’autres célébrations:
– 18 février: anniversaire de Junko Iwao (46 ans), seiyuu de Tomoyo
– 19 février: anniversaire de Miyu Irino (28 ans), seiyuu de Shaolan
– 29 février: anniversaire de Toya Kinomoto (c’est pas tous les ans! XD)
– 3 mars: célébration du jour des petites filles au Japon, le Hina-matsuri
– 24 mars: anniversaire de Sakura Tange (43 ans), seiyuu de Sakura Kinomoto
– 29 mars: anniversaire de Daisuke Namikawa (40 ans), seiyuu de Fye
– 31 mars: anniversaire de Maaya Sakamoto (36 ans), chanteuse et seiyuu, ici représentée par Suh
– 6 juin: anniversaire de Megumi Ogata (51 ans), seiyuu de Yukito Tsukishiro et de Yue
– 17 juin: anniversaire de Kazuma Kiryu, le yakuza d’un RPG
– 1er juillet: anniversaire de Tetsu Inada (44 ans), seiyuu de Kurogane

Au passage, je vous glisse une belle illustration en noir&blanc, réalisée par les Clamp pour féliciter Kana Hanazawa, chanteuse et seiyuu de Kobato, qui a sorti son 10e single! :)

Cjn2JFhWYAA3dI_.jpg largeA part ça, Tsubaki Nekoi nous a fait le plaisir de nous partager deux nouveaux dessins de Drug&Drop. Le premier date du 6 juin, anniversaire de Kazahaya:

Elle a aussi dessiné la sœur de Kazahaya en yukata pour la fête de Tanabata. Elle est coiffée comme ça, car c’est aussi le Ponytail Day!

CmvJXQTVYAAfPZn

Pour rester dans la même veine, je vous partage ce shikishi déniché par Chibiyuuto. Les Clamp l’ont dessiné pour promouvoir l’ouverture du premier magasin Animate à Bangkok! :) J’adore! *o*

CbLe3JYWAAArfpg

On continue avec un dessin des héros de xxxHOLiC, afin de promouvoir le film Hero Mania: Seikatsu sorti au Japon le 7 mai 2016 et réalisé par Keisuke Toyoshima (qui s’était occupé du drama de xxxHOLiC justement ^^). J’y ajoute deux autres petits dessins des Clamp, représentant cette fois les vrais persos issus du film!

Voilà maintenant des illustrations correspondant au traditionnel délire du 1er avril, le Clamp Day.

Cette année, du 1er au 3 avril 2016, les Clamp ont fermé boutique et leur compte twitter est devenu celui d’une agence de détectives, avec Watanuki comme directeur! Apparemment, les clients appelaient l’agence en se plaignant que ces trois jours fériés devaient être une blague lol

Un drôle de délire comme les Clamp savent si bien le faire, mais qui cache cette fois une vraie anecdote, puisqu’il semblerait qu’en s’amusant sous leur véranda, deux de nos chères mangakas sont tombées et ont terminé à l’hôpital! Heureusement, d’après Nanase Ohkawa, l’une d’elles s’en est sortie indemne tandis que l’autre a écopé d’une entorse bénigne à la cheville. Ouf, plus de peur que de mal!

Le délire est parti loin, et comme souvent avec les Clamp, tout cela a fini en jeu de rôles avec tous leurs personnages – ou presque.
On savait Watanuki directeur de l’agence, mais qu’en est-il du reste du personnel?

Yukito Tsukishiro, secrétaire de l’agence, s’occupe du ménage, des fournitures de bureau, de l’achat du thé et du café.
Akira Ijuin, le comptable, n’est pas très content de tout l’argent dépensé en nourriture et en alcool, et tient à préciser que les boissons et en-cas personnels ne peuvent en aucun cas être considérés comme des frais professionnels!
Seishiro Sakurazuka est un avocat défendant un mari infidèle dans une affaire de divorce. Et Subaru, également avocat, est un client de l’agence de détectives qui vient pour y obtenir des informations sur le même mari…
Hokuto travaille comme éditrice dans un magazine de mode, et a l’air bien occupée!
L’agence a également deux employés à mi-temps, Kamui et Ryû-ô.
(Et apparemment il y aurait une autre agence concurrente où travailleraient Rikuo et Kazahaya…)
Les deux Mokonas enfin, mascottes du bureau et auto-proclamées « mignonnes et sexy » sautent partout et se portent très bien! Elles aident même au ménage! Mais ensuite… il y a eu une histoire où Kurogane a fini piégé sous une étagère mais hum… bon. Kurogane va bien aussi! Yeah!
L’agence a aussi pour voisins les trois Shaolan, deux grands et un petit, encore à l’école. Ils ont été surpris par le bruit de l’étagère tombant et sont venus voir ce qui se passait. Ils ont même aidé à tout ranger!
Akira a alors fait parvenir un message à tout ce petit groupe: « Tout va bien?? Si l’étagère est abîmée, merci de remplir les détails dans le formulaire concerné. Les dépenses pour réparation seront retirées de votre salaire, selon une directive du directeur Kimihiro! Merci Kurogane! »
Puis sont arrivées les trois Sakura, deux grandes et une petite. Et les deux plus jeunes Shaolan et Sakura sont devenus tout rouges en se voyant. « Trop mignon », selon les Mokonas!

Voilà pour un bref résumé, je peux aussi dire que dans la suite sont apparus Himawari et Dômeki, Toya, Ashura et Yasha, ainsi que Hikaru, Umi et Fuu, et qu’apparemment, selon la traduction anglaise de cutesherry (et sans surprises, connaissant les Clamp), les tweets suivants parlaient majoritairement de boissons et de nourriture, encore et encore.

Le compte twitter de Nanase Ohkawa est devenu pour l’occasion celui de Watanuki, directeur de l’agence, et elle y a même posté des énigmes. En résolvant ses différentes questions, et seulement par ce biais, on trouvait un mot de passe permettant d’accéder à cette illustration:

12809703_10153571465557005_5722200548543761246_n

Sublime, non? ;)

Enfin, à la fin de ces trois jours, Yûko a remercié les gens qui avaient participé sur twitter à travers cette jolie illustration:

41
Passons maintenant à deux fanarts des Clamp: le premier pour l’anniversaire de Hirohiko Araki, créateur de JoJo’s Bizarre Adventure et le deuxième pour l’anniversaire de Sonic, qui a eu 25 ans cette année!

Les Clamp n’ayant jamais fini de faire la pub des trucs qui les intéressent, voici maintenant une image inspirée du second tome de Konta Shô no Gôhô Recipe (un manga où un jeune mafieux se découvre des talents en cuisine), avec Mokona en guest-star. Pour plus d’infos sur le manga correspondant, rendez-vous . ;)

On termine avec un Mokona en mode warrior, en référence à SIREN, un jeu PlayStation:

Et pour la route, voici une nouvelle composition by @kona_milo, avec les mascottes des Clamp, Kéro, Spinel, Ioryogi et Usagi-san! ^^

Okay! Fin de la première partie! :D
On dirait pas, mais j’ai passé un temps fou à recompiler tout ça (Argh, c’est toujours plus long quand on ne fait pas les choses au fur et à mesure! ^^’).

Animate Café x Card Captor Sakura, l’évènement mignon et gourmand

J’enchaîne avec une petite pause détente (pour vous à la lecture de cet article, comme pour moi à l’écriture!), avec une galerie photo revenant sur l’évènement Animate Café x Card Captor Sakura au Japon.
De la déco au dressage des tables, en passant par le menu et les goodies, il y avait de quoi pleinement s’immerger dans l’ambiance! Voyez plutôt! :D

(Une galerie non exhaustive, il y a trop de photos sur la toile!
En tout cas, pour la petite anecdote, une de nos fans sur la page FB de MangaClamp – et qu’on a eu le plaisir de rencontrer à Japan Expo 2016! – nous a également partagé ses propres photos ici et , puisqu’elle a eu la chance d’essayer un de ces cafés ^^)

WqGq1ix

Sans titre

Vous avez bien regardé cette galerie d’images?
Si c’est le cas, alors je précise que non, vous n’avez pas rêvé!! Les japonais ont vraiment créé une mascotte géante de Kéro-chan! *o*
La voici sur d’autres photos:

Un flot de goodies pour respirer et VIVRE Sakura!

(En toute simplicité.)

Puisque la folie marketing autour de Card Captor Sakura s’est emparée du Japon (et du MONDE!!), j’enchaîne avec une galerie d’images reprenant les derniers goodies sortis (ou annoncés) autour de la licence.

Vous y trouverez 7 modèles de blocs-notes, des insignes avec des chibis de CCS (qu’on avait déjà vus sur des porte-clefs), d’autres insignes plus kawaii encore, les deux mini-oursons dont j’avais déjà parlé dans un précédent article (mais que vous voyez ici en photo!), un costume officiel de Tomoeda avec la perruque pour faire le cosplay, un pilulier, des cartes postales, charms et posters chez Movic, des oursons avec les tenues de Sakura et des oursons Kéro cosplayés, un gilet, des bijoux, des tasses, des fonds pour purikura, des porte-clefs au design de sucreries, un gadget avec des LED (!), plein de mini-clips avec des chibis, le fameux set de papeterie avec une illustration inédite de la série, tout un tas de merchandising autour du sceptre et des cartes de Clow, des peluches Kero et Spinel à gogo, le sèche-cheveux dont je vous avais déjà parlé je crois, des gommes, de nouveaux portes-clefs (avec Ruby Moon! Yey!), des vestes, 6 sketches books, et d’autres gashapons.

Je m’arrête là? XD

Y’a aussi eu des puzzles, si je ne m’abuse. Enfin bref.

Rien d’extraordinaire à mon sens, on sent que ça se perd en déclinaisons infinies de goodies et je ne sais pas si le porte-monnaie de quiconque peut suivre… :s

S’il fallait retenir un truc chouette parmi toute cette nouvelle salve, je dirais que c’est le fameux set de papeterie anniversaire (avec les tampons, le clear-file, le papier à lettres et le sticker), et ce, surtout parce qu’il contient cette jolie illustration inédite:

Screenshot-1-040516

Mais il me semble qu’il est assez cher (sur ebay en tout cas).

Sinon il y a ces cartes interactives! ;)

//platform.twitter.com/widgets.js

//platform.twitter.com/widgets.js

//platform.twitter.com/widgets.js

//platform.twitter.com/widgets.js

Dans les trucs remarquables enfin, je citerai cette nouvelle loterie Ichiban Kuji qui promet de jolis goodies, avec une illustration inédite des Clamp, et si je traduis bien pour la liste des lots: un coussin, un tapis, un miroir, un petit sac vanity, une mascotte en peluche, des accessoires en caoutchouc, de la papeterie, et des charms.
Rendez-vous en novembre pour découvrir ce Ichiban Kuji Card Captor Sakura ~Sakura’s Fortune Magic~!

En dehors de tout ça, Sakura continue de se décliner sous de multiples figurines, avec cette fois des produits originaux et de qualité – pour peu qu’on aime les figurines bien sûr. ;)

Voici celles dont je ne vous avais pas encore parlé! :)

Hop, on commence avec la figFIX de chez Max Factory qui sort ce mois-ci! Watery Battle Costume, yey! ^^ Pour info, la préco permettait d’obtenir en bonus un visage souriant. ;)

C’est la 4e de la gamme, rappelez-vous, les deux premières (versions costume rose et rouge et version uniforme) étaient « mobiles » et non fixes. Il y avait eu une Tomoyo aussi. ^^

Good Smile Company nous propose aussi deux nouvelles figurines, plus petites cette fois, dans leur gamme Nendoroid Co-de. Des figurines fixes aussi, et surtout moins chères et moins encombrantes lol
En plus de la version chat précédemment annoncée, on a aussi eu droit à une Sakura dans son costume doré!

Cn2-H_QUkAEXMLW

Et Good Smile Company ne s’arrête pas là, puisque le fabricant nous annonce la sortie prochaine de figurines de Shaolan! Il était temps! :D
Il débarquera en figma ET en nendoroid, tant qu’à faire! ^^
Précisions que cette annonce ne doit rien au hasard, mais est surtout due à la mobilisation des fans lors du dernier grand sondage de GSC! ;)

Last but not least, le gros BUZZ de ces derniers temps (à moins que vous n’ayez vécu dans une grotte), c’est la sortie d’une figurine de DINGUE basée sur une illustration inédite réalisée par les Clamp spécialement pour l’occasion. Y’a eu de la promo partout! XD

(attention, dans cette galerie s’est glissé un scan de meilleure qualité de la fameuse illustration dessinée par les Clamp pour l’anniversaire de GSC! ^^ ne la manquez pas!)

Et donc, voici la fameuse figurine Sakura ~Stars Bless You~ dans ses deux versions, simple et avec (grand) décor! Vous en dites quoi? :)

Personnellement, je la trouve très jolie, mais ce n’est clairement pas le type de figurines que j’achèterais, n’étant cliente que pour les petites. ^^
Mais j’imagine que pour les collectionneurs, cette sortie est un sacré évènement! ;)

La pub:

A part ça, chez d’autres fabricants, signalons cette Sakura ailée (avec le costume du 3e opening) à venir chez Kotobukiya/Takara Tomy, ainsi qu’une version écolière prévue chez FuRyu (où Sakura est en train de faire du roller, les cheveux dans le vent… ~).

Chez Hobby Max, Yue va également avoir droit à sa figurine! Classe! *o*

2016-07 yue

Pour conclure ce petit paragraphe Sakura’s figures, je ne pouvais pas NE PAS VOUS POSTER CA! :D

CnQHUc1VYAIwb8d

(bah oui, les nendo ont plein d’accessoires et de corps interchangeables, donc on peut tout imaginer ♥)

Clairement en tout cas, les 20 ans de Card Captor Sakura, ça se fête! ^^ (Yey, transition! ♫)

2

L’intermède cute & useless

And now, je vous propose une nouvelle pause dans votre lecture assidue et attentive (si si) de ce looong article récapitulatif! :D
Voici donc une petite galerie d’images avec le chat Yoru, toujours aussi photogénique! Miaou ><

Et on enchaîne avec de nouvelles photos de menruitengoku, qui suit toujours les Clamp en voyage!
Fin mai, elles sont en effet allées sur l’île d’Ishigaki. :D

En bonus, je vous ai mis à la fin deux photos prises par les Clamp qui s’entraînent au shibari (ou kinbaku) sur leur peluche. Hé oui. XD

Après ce petit intermède, si nous parlions des sorties manga? Parce que bon, quand même, les Clamp sont mangakas avant tout, donc ce serait dommage de l’oublier. ;)

Le retour de Card Captor Sakura en artbook, manga et animé (voire +!)

Commençons par la déferlante Card Captor Sakura, si vous le voulez bien! :)

Tout d’abord, notons la sortie du nouvel artbook, le 24 mars dernier. J’ai bien reçu et admiré mon exemplaire mais je ne l’ai pas encore chroniqué, vous pourrez cependant trouver quelques infos et photos ici grâce à Maddy! ♥
Et une autre chronique très complète (en anglais cependant!) vous attend . ;)

Notons que la nouvelle illustration qui orne la couverture de l’artbook va inspirer un cosplay officiel! La tenue sortira chez Baby the Stars Shine Bright et suivra ce modèle:

A part ça, si vous n’avez pas vécu sur une île déserte ces derniers mois, vous savez forcément que le manga a repris sa prépublication au Japon, et que cette suite se situe quelques années après la fin de la première série! :D :D :D
Hé oui, Sakura est maintenant en 5e. ^^

Place aux images de ce nouveau manga, qui constitue le 3e arc de la série (après le Clow Card arc et le Sakura Card arc), j’ai nommé : Card Captor Sakura ~ Clear Card Arc~ !

-Le premier chapitre est sorti le 3 juin dans le Nakayoshi.
-Puis le second est sorti le 2 juillet. Il y a eu des petits goodies offerts dans le magazine, comme on peut le voir ci-dessus, avec des memo-pad.
-Enfin, un journal est sorti entre les deux, comme on le voit également sur les photos. Ce Card Captor Sakura Serial Newspaper Vol. 1 fait une page recto-verso et peut être lu ici (cliquez sur Vol.01).
-Le 3e chapitre enfin, est sorti le 2 août. Cette fois-ci le magazine contenait un petit bonus (un furoku), avec une tête de Kéro.
En l’ajustant sur l’un des 4 feutres, on peut dessiner en faisant des sprays. Yey! :)

On a aussi appris qu’une box intitulée ~Card Captor Sakura 20th Anniversary Memorial Box~ allait sortir le 3 octobre. Elle contiendra un calendrier (avec 5 illustrations n’ayant encore jamais été publiées au format papier), une peluche à l’échelle de Kéro, et surtout, une nouvelle illustration des Clamp (on l’aperçoit sur l’image ci-dessous) ainsi qu’un mini-manga de 16 pages sur les souvenirs d’enfance de Sakura et Toya. ♥

2016-08ccsmem

Bon et sinon. Vous vous rappelez que je vous avais dit que l’animé de CCS était rediffusé à la TV au Japon depuis avril? :)

nobuteruyuuki

Hé bien, une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, sachez qu’en plus de son nouveau manga, la licence devrait également avoir droit à un nouvel animé! Youpi! :3
Série TV, OAV, film, tout est possible! Croisons les doigts! ^^

CkWmOAeUYAArXBs

Bon faisons une pause après cette overdose CCS et passons maintenant à Tsubasa World Chronicle – où Sakura n’est pas. Na. :p

Tsubasa WoRLD CHRoNiCLE : fin de l’arc Nirai-Kanai hen

L’avant-dernier chapitre (le 18e) de Tsubasa World Chronicle est donc sorti le 20 février dans le magazine Special, dont il faisait la couverture pour l’occasion.

Le 19e et dernier chapitre est quant à lui sorti le 19 mars, avec tout de même un petit encart sur la couverture pour fêter ça.  ;)

Et les Clamp ont fêté cette sortie comme il se doit (c’est-à-dire avec de l’alcool…)! :D

Cd4MI4SUYAAH6Z6

Le 3e et dernier tome de la série sortira donc au Japon le 17 août en 2 versions, une simple et une collector contenant en bonus un drama audio sur Playbutton. Voici les deux couvertures inédites de ce troisième tome:

Pour info, le drama audio suivra l’intrigue du chapitre spécial paru dans le Weekly Shonen Magazine de février 2015. Pour mémoire, c’était celui-là:

Ce chapitre spécial de 16 pages sera également inclus dans l’édition collector sous forme d’un petit livret, afin qu’on puisse le lire en même temps qu’on en écoute la version audio, qui sera doublée par les mêmes seiyuus que d’habitude.

En dehors de la sortie du tome 3 donc, on notera que Tsubasa reviendra aussi demain,  c’est-à-dire le 10 août, dans le Shonen Magazine avec un nouveau chapitre spécial se déroulant cette fois dans un onsen.

specialchap

Si la série Tsubasa World Chronicle ~Nirai-Kanai hen~ est bel et bien terminée, n’oublions pas qu’il est plus que probable dans un futur proche (?) que les Clamp dessinent de nouvelles suites du même manga, mais avec un sous-titre différent…
Donc restez connectés pour suivre tout ça! ;)

xxxHOLiC Rei, bientôt le tome 4 & de nouveaux goodies!

Voyons ce qui se passe du côté de xxxHOLiC Rei maintenant. :)

Il y a eu 6 nouveaux chapitres ces derniers mois. Les chapitres 47 à 52 sont donc sortis le 29/02, le 28/03, le 11/04, le 09/05, le 30/05 et le 11/07.

La sortie du volume 4 est quant à elle prévue pour le 6 octobre 2016. Ce tome sortira en deux versions, une standard et une collector, cette dernière contenant le Blu-ray du film sorti en 2005, xxxHOLiC: Manatsu no Yoru no Yume.

En parallèle, la série se voit dotée de goodies très originaux!

En effet, Wargo Nippon a sorti une gamme de 5 accessoires pour kimono et yukata, inspirés par la série:

CdbgBksWAAIPhyO

SuperGroupies a également sorti un ensemble de lingerie plutôt sexy! :)

Encore un peu de merchandising autour de Magic Knight Rayearth

Continuons notre tour des séries clampesques et intéressons-nous maintenant à Magic Knight Rayearth, pour lequel il n’y a pas de nouveau manga à l’horizon, mais toujours quelques goodies sympas à collectionner. :)

On commence avec la première des trois figmas à venir chez Max Factory, celle de Hikaru:

Il y a aussi eu la sortie de cette épée, dont je vous avais déjà parlé également:

Au passage, signalons que la couverture du volume 11 du magazine Anime Busience s’est retrouvée ornée d’un fanart de la série, réalisé par l’illustratrice Aoi Nishimata. ^^

Cj83dqbVEAANdYW

Enfin, voici un meilleur aperçu du dernier shikishi dessiné par les Clamp, à l’effigie de Hikaru:

51

Fin des OAV de Code Geass: Akito the exiled

Parlons maintenant un peu de Code Geass, et des OAV Akito the exiled.

Voici le design réalisé par les Clamp pour le coffret physique de la série:

tumblr_o58bixvXuw1rtf1q8o1_1280

Au passage, on a appris que les OAV 3 et 4 (sur 5 en tout) avaient été licenciés en France par Kazé et devraient sortir le 31 août.
La série originale est quant à elle désormais disponible aussi sur Netflix!

Par ailleurs, un artbook de la série est sorti le 15 juin:

Des goodies originaux et très jolis sont apparus, avec ces colliers! *o*

Enfin, voici un shikishi distribué aux spectateurs japonais ayant été voir le dernier OAV au cinéma:

CbQH40iUsAE8T-C

Fin de la saison des émissions radio Clamp no Kyoto Agaru Sagaru

Terminons cet article avec une retranscription du contenu des dernières émissions de radio des Clamp, qui ont été diffusées entre le 04/02 et le 28/04, ce qui représente 13 épisodes!
Merci à Chibiyuuto pour ses précieux posts récapitulatifs qui m’ont servi de base pour mes traductions. ;)

0199f9330f3deefb188cee0399786bad

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #20 – 04/02/2016

Cet épisode était centré sur Code Geass.

D’abord les Clamp ont répondu à une question concernant Watanuki de xxxHOLiC (à savoir s’il était sadique, vu comment il s’en prenait toujours à Dômeki? Mais les Clamp pensent toutes qu’il est plutôt maso en fait. XD)

Puis elles en sont venues à parler des OAV de Code Geass: Akito the exiled, et notamment de la sortie en DVD et Blu-Ray (un coffret qu’elles ont elles-mêmes illustré). Elles ont ensuite discuté de beaucoup de choses autour de la série, et notamment de Maaya Sakamoto et de Miyu Irino (surnommé « Miyu-Miyu » par les Clamp!), seiyuus respectifs de Leila et de Akito.
(Maaya Sakamoto chante aussi le générique de la série!)

Enfin, les Clamp ont dessiné cette amusante illustration avec Akito et Hikaru (de Magic Knight Rayearth) qui ont la même coiffure avec une longue tresse dans le dos. ^^

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #21 – 11/02/2016

Suite au message d’un auditeur, l’émission a commencé par une discussion autour de l’illustration “Syaomatsu-san” (crossover de Osomatsu-san et de Shaolan), réalisée par les Clamp lors de l’épisode 17.

Puis, elles ont fêté l’anniversaire de Satsuki Igarashi (alors qu’elles n’avaient rien fait pour celui de Tsubaki Nekoi en janvier! :P)

Elles ont ensuite parlé de seiyuus, puis d’histoires de détectives.
Comme vous le savez sûrement, Nanase est fan de ce genre d’histoires, elle a donc lancé la discussion en demandant à ses amies et collègues quels étaient leurs titres favoris (Mokona a mentionné notamment “Mitarai” de Soji Shimada). Enfin, elles ont aussi parlé des adaptations en drama ou en films de ce type de scénarios.

Pendant l’émission, on a également pu entendre l’opening de Clamp School Detectives, Peony Pink d’ALI PROJECT (comme d’habitude, les chansons diffusées ne sont cependant pas incluses dans le podcast, il fallait écouter le live pour en profiter).

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #22 – 18/02/2016

Dans cet épisode, les Clamp ont expliqué avoir pris froid… C’est d’abord Mokona qui a attrapé un rhume, puis Nanase, enfin Satsuki, et Nekoi a été la dernière à tomber malade. Et en effet on les a bien entendu renifler pendant toute l’émission. ^.^’

Après cela, elles ont discuté des pièces de théâtre qu’elles étaient allées voir ou auxquelles elles comptaient assister, ainsi que des seiyuus qu’elles connaissent, comme Miyu Irino et Mika Kikuchi.

Ensuite, elles ont parlé de vente/livraison via Internet. Nanase a ainsi avoué ne pas trop aimer aller dans des endroits bondés de monde pour faire ses achats, si bien que les Clamp commandent même leurs médicaments en ligne. Nekoi a évoqué aussi les livraisons de plats à emporter. Mokona a ajouté un commentaire sur ses commandes de ramen (chez Takumen notamment). Satsuki a ajouté qu’elle aussi aimait bien se faire livrer ses repas.

Nanase a par ailleurs évoqué les chocolats de St Valentin qu’elles ont envoyé cette année (cf. photos en haut de l’article ^^). Cela a fini en discussion sur les sucreries pendant un bon moment! Elles ont notamment évoqué une confiserie ressemblant à un Yokan et parfumé à la châtaigne, qui selon Nekoi, coûte très cher mais fait son petit effet comme cadeau! ;)
Nanase a rebondi en disant que même si elle mangeait des châtaignes grillées, elle n’appréciait pas vraiment ce fruit en sucrerie, ce que Mokona a trouvé dommage car selon elle c’est plutôt bon! Ce à quoi Nanase a répondu qu’elle avait peut-être eu une mauvaise expérience sur ce goût-là, étant enfant. Nekoi a ajouté que peut-être que c’était le côté sec et fibreux que Nanase n’aimait pas. Pour donner un exemple, Nekoi a ainsi expliqué que même si elle pouvait manger de la banane ou consommer des boissons parfumées à la banane, par contre elle ne supportait pas la tarte à la banane, qui était trop compliquée à manger. Mokona était d’accord avec ça. Elles ont dit la même chose à propos des oeufs de saumon, qui deviennent secs dans la bouche et sont aussi compliqués à consommer. Nanase a ajouté que les oeufs de saumon coûtaient très cher à Kyoto, mais qu’elle était surprise que par contre, ici, les gens ne considèrent pas un poisson en particulier (le fugu?) comme luxueux, comme c’est le cas à Tokyo. En effet, à Kyoto, apparemment on en voit communément dans les supermarchés, et Mokona en commande même sur internet. Les Clamp ont ensuite parlé d’alcool (forcément XD).

Enfin, elles en sont venues à discuter de Card Captor Sakura, et du fait que la série serait rediffusée en avril à la TV japonaise sur NHK BS Premium. La série avait déjà été rediffusée avant, mais là ce sera sur une chaîne publique et non sur un chaîne payante, donc avec une large audience, ce qui a fait plaisir à Mokona!

Elles ont également beaucoup parlé de l’artbook à venir le 24 mars, et qui sortait pour fêter l’anniversaire de la série. Mokona en a parlé comme d’une version « Director’s cut » qui contiendra les illustrations favorites des membres de Clamp.
Nanase a précisé que Mokona avait enregistré la veille justement ses nouveaux commentaires sur ces illustrations. Cela a été plutôt long d’ailleurs, car il y avait plus de 100 illustrations à commenter!
Mokona a ajouté que pendant qu’elle commentait, elle commençait à se rappeler d’un tas d’épisodes s’étant déroulés autour de ces illustrations. Elle a aussi avoué que son regard et ce qu’elle pensait de ces dessins avaient pas mal changés avec le temps.
Nanase a confirmé que cet artbook contiendrait effectivement plus de 100 illustrations, et que la couverture serait bien ornée d’un dessin inédit.
De plus, comme le manga a été réédité récemment, le design de l’artbook sera dans le même esprit que cette réédition, Mokona ajoutant qu’en mettant les deux côte à côte, on verra qu’ils sont assortis.

tumblr_mw0dc35W7y1rlxfhno1_250Nanase a ensuite dit qu’elle se sentait un petit peu gênée par le script qu’elle avait écrit à l’époque, notamment pour le film de la carte scellée, qui lui donne envie de fuir maintenant. lol

Dans le premier film, les personnages vont à Hong Kong, ce qui est une péripétie plutôt basique, comme quand les héros voyagent à l’étranger pour l’été, comme souvent dans les séries TV (ex: films de Pretty Cure).

Nekoi remarque que dans la première partie du second film par contre, on voit surtout Sakura réfléchir à ce qu’elle ressent pour Shaolan, ce qui est un petit peu embarrassant. Nanase a confirmé que bon, ce script était surtout là pour amener LA scène où Sakura dirait « suki » (je t’aime). Elle conclut en disait que cela peut être un moment joyeux et réconfortant pour des adultes qui regarderaient cette scène.

tumblr_mw0dc35W7y1rlxfhno4_250Elle en est venue ensuite à discuter de la timeline de l’histoire, et des changements d’année scolaire (pour rappel, Sakura est en CM1 au début du manga). Nanase précise qu’habituellement, elle ne fixe pas toutes ces choses dans le détail, mais qu’elle a décidé de le faire pour Sakura, ce qui fait que l’intrigue a ensuite été rythmée par plusieurs évènements (festivals etc). Elle voulait aussi inclure une classe de mer estivale, mais elle a abandonné l’idée car cela aurait trop ressemblé à un épisode du célèbre animé Sazae-san.

Mais dans l’animé, si on fait attention, on voit que la taille des personnages change et qu’ils deviennent plus grands.

Mokona commente cela en ajoutant que cela rend les storyboards plus simples à concevoir.

Nanase demande ensuite quelle est la différence de taille entre Shaolan et Sakura? Mokona commence à répondre que Shaolan est plus grand, mais Nanase la corrige en lui rappelant qu’au début, elles avaient fixé le fait qu’ils feraient la même taille, et que c’est au milieu de la série que Mokona s’est inquiétée de les dessiner trop grands ou non, et a donc décidé de laisser la nature faire! ^^
tumblr_mw0dc35W7y1rlxfhno2_250Mokona a ajouté qu’à l’école primaire, les filles sont vite plus grandes, mais elle n’est pas sûre que si elle a vraiment dessiné Sakura plus grande que Shaolan, cela soit facile de le voir.
C’est pourquoi Nanase avait décidé qu’ils feraient la même taille, et que Shaolan a un peu grandi au milieu de l’histoire.
Satsuki remarque que le chapeau de l’uniforme scolaire est plutôt haut, mais Nanase pense que vu que Sakura porte le même chapeau, cela ne change pas grand chose, et que de toute façon, les différences de taille sont minimes. Mokona ajoute que c’est Yamazaki-kun le plus grand de toute façon, ce que Nanase confirme. Nekoi remarque que puisque Yamazaki est si grand (et continue de grandir à mesure que l’histoire avance), c’était difficile de dessiner les uniformes scolaires. Ainsi les shorts n’étaient pas si difficiles à faire, mais les bermudas par contre étaient compliqués à dessiner!

Mokona pense qu’Eriol en particulier était difficile à dessiner, et Nanase est tombée d’accord là-dessus en expliquant que c’était parce qu’à l’intérieur, c’était un vieux monsieur! XD
Nanase se souvient qu’Eriol a porté des vêtements d’été, et Mokona dit qu’elle s’arrangeait pour ne jamais le dessiner en pied, en jouant avec la disposition des cases sur la page. Ce personnage n’est pas très grand en effet, mais le sentiment qu’on a en le dessinant est complètement différent puisqu’il n’a pas vraiment l’âge qu’il paraît avoir.

tumblr_mw0dc35W7y1rlxfhno3_250Nanase revient sur l’animé, en précisant qu’elles ne le regardent pas vraiment souvent comme il est plutôt long, et que si elles doivent regarder quelque chose, ce serait plutôt les films – mais cela la gêne quand même. Mais bon, comme le fait de voir l’animé permet de profiter du travail des seiyuus, ce n’est pas aussi gênant que dans le manga. Elle dit qu’on pourrait avoir l’impression que la série exalte le côté pur et girly des Clamp. Surtout que le seul animé qui avait été adapté de leurs œuvres jusqu’ici était celui de Magic Knight Rayearth. Mais elle conclut en disant « on a fait de notre mieux » – et Mokona ajoute « on fait de notre mieux » – et nous invite à profiter de l’animé et à le regarder comme elles tout en sifflotant « Catch you catch me ». ;)

giphy

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #23 – 25/02/2016

Il semblerait que cet épisode soit une sorte de suite à celui sur les histoires de détective, puisque les Clamp ont commencé l’émission en lisant le message d’un auditeur sur le sujet, et qu’elles n’ont quasiment parlé que de ça, en mentionnant juste très brièvement Clamp School Detectives.

C’est la chanson eX Dream issue de l’animé de X-1999 qui a été diffusée pendant l’émission, même si cela n’avait rien à voir avec le contenu de ce qui était dit.

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #24 – 03/03/2016

Pour débuter l’émission, les Clamp ont lu le message d’un auditeur qui parlait de son œuvre favorite, Tsubasa, ainsi que de Gate 7 qu’il apprécie car il aime les récits historiques.
Il y a eu ensuite une question à laquelle chacune des Clamp a répondu, et ça devait être quelque chose en rapport avec l’Histoire car Nekoi a cité Iemitsu et Nanase, Marie-Antoinette.

Saya de Blood-C, un des rares persos de Clamp qui prenne un bain!

Une des rares scènes de bain dans l’œuvre des Clamp, avec Saya de Blood-C

Ensuite, Mokona a lu le message d’un auditeur ayant acheté le magazine shônen SPECIAL de ce mois, en discutant de la fin de Nirai Kanai hen et en se demandant ce qui viendrait derrière – et en suggérant aussi aux Clamp un arc intitulé « Kinugawa Onsen hen » – en raison d’un des voyages effectués en début d’année par les Clamp.
Après cela, les Clamp ont déliré sur toutes les choses drôles qui pourraient survenir avec les personnages de Tsubasa dans les sources chaudes de l’onsen de Kinugawa.
Au passage, Nanase a précisé que le voyage qu’elles avaient effectué n’avait rien à voir avec Tsubasa et que c’était en lien avec un autre travail, mais qu’elles avaient adoré y aller.

Les Clamp ont aussi discuté de X-1999 quelques minutes (mais rien sur ce qu’on voudrait vraiment savoir…), elles ont juste parlé de leurs personnages.

Nanase a ensuite plaisanté sur le fait que Watanuki ait dormi deux mois (car c’est la durée qui s’est écoulée entre les deux derniers chapitres de xxxHOLiC Rei parus).

Après, Nanase a demandé aux autres Clamp de parler de Tsubasa, en citant quelque chose qui leur manquait ou qui allait vraiment leur manquer. Mokona a répondu que c’étaient les scènes d’action.

Plus tard, Nanase a demandé aux autres membres du studio vers quel monde elles aimeraient que le petit groupe de voyageurs glisse ensuite.
A un moment, elles ont toutes plaisanté sur l’idée que les héros de Tsubasa arrivent dans le monde de Magic Knight Rayearth, le vrai et pas une autre version de celui-ci, en imaginant la rencontre de Mokona avec le vrai créateur Mokona de Rayearth.
Mokona a aussi mentionné « l’autre monde », dans lequel Ioryogi vit. Nanase a précisé que les héros de Tsubasa avaient déjà visité le monde de Kobato dans un épisode de l’animé (dont elle a d’ailleurs écrit le script). Nanase a aussi envisagé le monde de Trèfle ainsi que celui de Gate 7, à Kyoto.

Elles sont ensuite toutes les 4 revenues à la discussion sur un hypothétique arc “Kinugawa Onsen hen” et Nanase a conclu en disant « Si Kodansha est ok, alors faisons-le ».

NDLR: Si vous avez bien lu les news ci-dessus, vous voyez qu’elles semblent avoir mis leur projet en application, et que ce chapitre sera le fameux chapitre spécial qui sort le 10 août au Japon.

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #25 – 10/03/2016

Les Clamp ont débuté cette émission en discutant de leurs mascottes, comme le sujet avait été lancé par le message d’un auditeur, lu par Nekoi.
Notamment, elles ont évoqué leurs tailles, ainsi la taille de Mokona correspondrait à l’envergure d’une main (20cm), tandis que Kéro serait aussi grand qu’un petit chat de 3 mois (25cm).

Ensuite, elle ont lu un autre message, cette fois à propos de leurs personnages portant un kimono. Mokona a forcément beaucoup parlé sur ce sujet, et des détails auxquels elle prêtait attention en fonction du personnage (ex: sur la largeur de la ceinture).

Plus tard, elles sont passées à un sujet plus nostalgique, en discutant des premiers évènements du studio, dont les Clamp in Wonderland 1 et 2 (apparemment, il ne s’agit pas des vidéos, mais de vrais évènements qui ont eu lieu dans les années 90). Elles se souviennent avec nostalgie des détails autour de ces manifestations, comme par exemple des doujinshis qu’elles ont réalisé pour l’occasion, incluant des personnages de JoJo Bizarre’s Adventure, Sonic ainsi que leurs propres personnages.

CLAMP-Festival-2012Elles ont ensuite parlé d’évènements plus récents, comme le Clamp festival, et de leur participation à l’édition de Nagoya en 2012.
Nanase a demandé à chacune ce qu’elles préféraient dans ce type d’évènements. Nekoi a parlé de nourriture, et Mokona a dit qu’elle aimait les expositions d’œuvres.

Même si cela n’a pas la même envergure qu’un festival, elles ont aussi parlé du café Animate x Card Captor Sakura qui se déroulerait pendant l’année 2016.

Enfin, elles ont évoqué l’idée de faire un « mystery tour ».

(Pour info, c’est une animation populaire au Japon pour les femmes d’âge moyen et les personnes âgées. On en voit des publicités dans les journaux ou sur les panneaux dans les bus ou les trains. Il s’agit d’une journée de voyage en groupe vers un lieu qu’on ne connaît pas à l’avance. Malgré le côté mystérieux de ce type d’excursions, forcément plus on s’approche de l’arrivée, plus on devine où l’on se rend (souvent de célèbres sources d’eaux chaudes ou un château). En général, les japonais raffolent de ce genre de voyages car il n’y a pas le stress de devoir planifier un itinéraire ou un programme pour ses jours de congé. Le prix du tour inclut le transport, l’entrée sur le site, et le repas, avec souvent un plat gastronomique local.)

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #26 – 17/03/2016

L’épisode était centré sur la seiyuu de Mokona, Mika Kikuchi, qui a été interviewée par les Clamp durant toute l’émission.
A un moment, elle aussi leur a posé quelques questions. ;)

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #27 – 24/03/2016

Cette émission était centrée quasiment exclusivement sur Tsubasa et Holic, comme le dernier chapitre de Nirai Kanai hen sortait ce mois-là au Japon.

Les Clamp ont notamment expliqué que Watanuki n’était pas dessiné de la même façon dans les deux séries (par exemple en ce qui concerne les trames utilisées), et ont aussi développé la subtile différence qu’il y avait quand Shaolan répondait « aa » ou « un ».
A propos de Shaolan rencontrant son clone et de Watanuki rencontrant à nouveau Yûko, les Clamp ont aussi expliqué que chacun des deux héros irait dans sa propre direction…
Elles ont aussi remarqué que, cinq ans ayant passé, leurs héros étaient dorénavant dessinés comme des personnages plus matures.

Un épisode qui avait l’air très chouette! ;)
Ça donne envie de parler japonais couramment!

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #28 – 31/03/2016

Au début de l’émission, les Clamp ont lu le message d’un auditeur qui souhaitait savoir s’il y avait des mascottes (yuru-kyara) que les Clamp aimaient, alors chacune d’elles a cité sa mascotte favorite (en dehors des leurs, bien sûr).

Ensuite, un autre message d’un autre auditeur, a amené la discussion sur les endroits que les Clamp recommandaient pour aller manger de délicieuses sucreries à Kyoto.

Enfin, elles ont parlé de Mahjong et de mangas/animés/jeux sur le sujet.

Avant de rendre l’antenne, elles ont enfin félicité Iwao Junko pour la présentation de sa propre émission radio sur KBS, qui devait débuter quelques jours plus tard, le 3 avril.
(Et la chanson promotionnelle servant aussi de générique, reste bien dans la tête! XD)

Random scary pictures of Yuru-kyara Kero-chan XD

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #29 – 07/04/2016

Au début de cette nouvelle émission, les Clamp ont lu le message d’un auditeur qui est fan du studio depuis la prépublication de RG Veda, et qui dit aimer tellement Tsubasa et Kurogane qu’il est triste que Nirai Kanai hen soit terminé, ajoutant qu’il attendait impatiemment la sortie de la prochaine histoire.
En guise de réponse, Nanase a évoqué la sortie du troisième tome de la série en juillet (NDLR: la publication a depuis été repoussée au mois d’août), en même temps que celle du drama audio disponible sur Playbutton, et dont elle était justement en train d’écrire le script. Elle a donc invité l’auditeur à écouter attentivement Kurogane dans ce futur drama!

Ensuite, il y a eu un message d’un autre auditeur, cette fois à propos du poisson d’avril des Clamp. Pour rappel, c’était un sacré évènement cette année, avec le compte twitter officiel du studio transformé en agence de détectives fictive, celui de Nanase devenant celui de Watanuki, le directeur de l’agence, et tout le délire à la sauce RPG avec les personnages du Clamp-verse, les énigmes, les nouvelles illustrations (dont celle accessible uniquement avec un mot de passe qu’on obtenait en déchiffrant les mystères disséminés sur twitter)…
En plus, apparemment elles avaient tout planifié seulement la veille, la nuit du 31/03.
Les Clamp ont ainsi passé le reste de l’épisode à discuter de cette blague, en décrivant comme cela avait été drôle pour elles, mais difficile aussi, avec tout ce que cela impliquait comme travail sur les informations en arrière-plan. Elles ont lié cela aussi avec les jours de congé qu’elles ont pris à ce moment-là (du 1er au 3 avril), afin de gérer tout ça.

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #30 – 14/04/2016

Dans cet épisode, les Clamp ont parlé de charms en forme de gyozas (ces petits straps en plastique qu’on accroche au téléphone, et qui n’existaient auparavant que sous forme de sushis), ainsi que de boissons au lait et de pain-melon.

Elles ont aussi discuté de la collaboration Card Captor Sakura x Animate Cafe.

Ensuite elles ont recommandé certains mangas.

Mokona a cité Konta Shô no Gôhô Recipe de Isuke Mada, une nouvelle série publiée dans le magazine shônen R. Et Nanase et Nekoi doivent aussi en être fans, vu leurs échanges de tweets avec l’auteur (cf. les images postées en début d’article)!
Après ce manga mêlant yakuzas et bouffe, passons à l’alcool, Clamp oblige! XD
En effet, Satsuki a cité Nomi-joshi, une série de 2 volumes et toujours en cours, signée Ukatsu.
Pour que cet article reste lisible par les mineurs, je ne commenterai pas le choix de Nekoi, qui de son côté a recommandé After 5 no Joou-tachi de Ryou Rokutan. XD
Mais bon, au moins maintenant vous savez comment la mascotte de menruitengoku a fini comme cobaye pour un encordage façon shibari. XD
Nanase enfin a cité Ansatsu Kyoushitsu (Assassination Classroom) de Yuusei Matsui (elle a bon goût! :P). Ce qui est amusant, c’est que Jun Fukuyama, seiyuu de Watanuki, joue aussi dans l’adaptation animée de ce manga!

Le message final de l’émission a été lu par le commentateur de foot de KBS, qui a même crié « GOAAAAAAL” à la fin. C’est mignon de voir comment ils varient la manière dont le message de fin est amené. ^^

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #31 – 21/04/2016

L’invité de cette émission était Mori Seigen que les Clamp connaissent bien. Elles avaient d’ailleurs dessiné cette illustration en 2014 à l’occasion de son mariage:

BlPR-P_CAAAEzEv.jpg large

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #32 – 28/04/2016

L’invité de la dernière émission était Kotani Kinya, qui a chanté pour l’OST de l’animé et du film de Tsubasa Reservoir Chronicle.

CnLgqD4XgAARv6a
Tout l’épisode était donc consacré à son interview, et on sentait bien que c’est un fan des Clamp!
Il connaissait ainsi Tsubasa avant d’être choisi pour chanter l’opening de la série.

Comme prévu, cet épisode était bien le dernier de la saison 1. A la fin, chacune des Clamp a eu un message de remerciement pour les auditeurs, et elles ont terminé en disant en cœur: « A la prochaine! ». *o*

On reste en attente d’une éventuelle seconde saison maintenant! ;)

Sans titre

Je trouve que toutes ces émissions étaient chouettes à suivre via les retranscriptions de Chibiyuuto, car c’est toujours amusant et instructif d’en découvrir plus sur notre quatuor préféré de mangakas. *o* Même s’il y a eu beaucoup de délire dans le tas. lol

Si vous voulez continuer à découvrir un peu plus nos chères Clamp, n’hésitez pas à vous replonger aussi dans leurs interviews, grâce à cette compilation en cours de construction (et de traduction). Tout y est en anglais, mais je vous rappelle que les Clamp no Kiseki sont sortis et disponibles en français. ;) Pour les autres interviews, si l’on me fait un don conséquent pour soutenir ce blog, je veux bien les traduire en français. XD

Et en France, dans tout ça, il se passe quoi? :)

Dans nos vertes et souvent pluvieuses contrées, ces derniers mois ont été marqués par deux sorties notables.
D’abord, la fin de la parution de Tsubasa Reservoir Chronicle en volumes doubles, chez Pika:

Ca3VcLWXIAAZBrW

Puis celle du second volume de Tsubasa World Chronicle, sa suite:

13006528_1307578329257905_4849731395350701665_n
Je l’ai lu et chroniqué juste ici. ;)

Et on a appris par ailleurs que Pika sortirait le tome 3 le 30 novembre! :D

A part ça, Pika nous confirme sur sa page FB être toujours en négociation pour licencier la réédition anniversaire du manga de Card Captor Sakura, donc on attend une annonce officielle.
Yippee Yey. *o*

Sans titre

A surveiller donc! ;)
Nul doute que la suite du manga, le fameux Clear Card arc, arrivera aussi chez nous mais par contre il faudra sûrement s’armer de patience, le temps que le premier tome relié paraisse avant au Japon! ^^’

Et je crois que ça suffira pour aujourd'hui!!

Et je crois que ça suffira pour aujourd’hui!!

Plus de 7700 mots et 400 images plus tard, on va dire que cet article touche à sa fin! :D

La période récente a été compliquée, mais me voilà de retour sur Twitter et sur ce blog!
Bien débordée aussi, cette chère Gensen a cependant également tenu le cap sur notre page Facebook, alors continuez à nous soutenir sur les différents réseaux sociaux!
Enfin, si le forum est plus calme ces derniers temps, on remercie DemiCercle pour garder efficacement la boutique. N’hésitez pas à vous y inscrire ou aller consulter toutes nos chroniques manga & animé, vous y trouverez plein d’info et beaucoup de passion! ♥

Merci de m’avoir lue, et comme d’habitude, merci de ne pas utiliser le contenu du blog sans autorisation. Par contre, les liens vers MangaClamp sont les bienvenus, et évidemment, vos petits commentaires me remplissent d’un bonheur infini – donc vous pouvez en abuser. ;)


6 Commentaires

[Janvier 2016] Actu Clamp

Bonjour à toutes et à  tous! 〜٩( ╹▿╹ )۶〜♡

Le mois de janvier a été bien rempli pour ma part, alors j’espère que cette nouvelle année a également démarré sous les meilleurs auspices pour vous! ^^
Chez nos amies les Clamp, il s’est passé pas mal de choses également, comme d’habitude me direz-vous! ;)
On en a d’ailleurs profité pour faire un petit récap’ chez notre partenaire Journal du Japon, n’hésitez pas à aller y jeter un œil si ce n’est déjà fait! ;)

Mais il est temps maintenant de débuter l’habituelle compilation des news du mois qui vient de s’écouler, et je commence (c’est devenu une tradition!) avec les nouveaux avatars que nos chères mangakas ont utilisé sur les réseaux sociaux.

Voici donc un petit Kéro x Suppy qui a servi pour le compte officiel des Clamp, suivi du dernier avatar de Nanase Ohkawa, et par les deux derniers avatars de Tsubaki Nekoi (qui est l’auteure de tous ces petits dessins, comme toujours):

Le 21 janvier, c’était l’anniversaire de Tsubaki Nekoi justement, qui fêtait ses 47 ans! Pas de petit dessin à cette occasion, mais la mangaka a néanmoins remercié ses fans sur ce post:

Tant que je suis dans les anniversaires, j’ajouterai que Satsuki Igarashi a également fêté le sien le 8 février (elle a eu 47 ans aussi!), voici le dessin que Tsubaki Nekoi a dessiné pour elle (notez que ça picole encore et toujours au sein du studio dès qu’il y a une occasion pour le faire! XD):

Du côté des petits dessins qui ont égrené la toile, voici ensuite un Shaolan en mode Osomatsu-san, un animé qui revient sur le devant de la scène au Japon et qui est très populaire là-bas! Le lien n’est pas innocent puisque Miyu Irino, seiyuu de Shaolan, double également Todomatsu dans Osomatsu-san. ;)
C’est assez amusant de constater que ces sextuplés peuvent aussi faire référence au nombre réel de « Shaolan » dans le Clamp-verse (3 dans TRC, 1 dans CCS, 2 dans Holitsuba).^^

CZPuIXJUYAAvR49

[HS: Délire made in Clamp] Y’a comme un yakuza dans le potage! (Faut aller pour comprendre, et scroller jusqu’à « Bonito » XD.)

CZD3V3NUwAA7a8p

Plus sérieusement, voici d’autres petits dessins réalisés par Tsubaki Nekoi, avec une Yûko qui se prélasse dans un onsen, un verre à la main (un clin d’œil au voyage des Clamp, cf. ci-dessous), et un Kazahaya qui ne trouve rien de mieux à faire que de manger une glace en plein hiver!

Le 19 janvier, c’était aussi l’anniversaire de Yui Makino, seiyuu de Sakura de Tsubasa. Tsubaki Nekoi a donc dessiné cette illustration à cette occasion:

CZC5VvzVAAA0QNP.jpg large

Toujours fans du chanteur Suga Shikao avec lequel elles ont de nombreuses fois collaboré, les Clamp ont fait un petit clin d’œil à l’artiste en dessinant Watanuki et les Mokonas sur la pochette de son dernier album, « The Last« :

CZiRhJ4UkAE0Pnf

Les Clamp ont également réalisé cette illustration pour l’opening de l’émission de la seiyuu et chanteuse Iwao Junko. Son show diffusé en streaming sur Nico Nico Douga, et intitulé « Iwao Junko no Gannama! » a débuté le 26 janvier, le second épisode étant prévu pour le 18 février 2016:

CaqtnXLUAAAPtiw

Le 3 février, à l’occasion de la fête du Setsubun au Japon, où l’on lance traditionnellement des graines de haricots pour faire fuir les démons, c’est la petite mascotte féline du studio, Yoru, qui s’est vue affublée d’une corne pour jouer le mauvais rôle (!):

CaV8MFdUcAAmQy0

Voici enfin un nouveau petit dessin très attendrissant où Hikaru (Magic Knight Rayearth) coiffe Akito (Code Geass), les deux personnages ayant en commun d’avoir une longue tresse dans le dos malgré leurs cheveux apparemment courts:

CaX3JSjUEAAfKiA

Même si ce déluge de petites illustrations fait toujours plaisir, c’est avec bien plus d’enthousiasme encore que l’on constate que le rythme de publication de Tsubasa World Chronicle ne faiblit pas! En effet, le chapitre 17 est sorti au Japon le 20 janvier:

CZKADtnU8AA03yH

untitled-3Le site officiel du magazine shônen « Special » a également mis à jour le sommaire des futurs numéros, on a ainsi appris qu’il n’y aurait plus que deux nouveaux chapitres après celui-là pour Tsubasa WoRLD CHRoNiCLE.
Le volume 3 devrait donc être le dernier de l’arc Nirai Kanai.

En parlant de sorties, même si c’est aux USA cette fois, on notera que le dernier tome de la version manga de Blood-C est sortie en janvier, je l’ai d’ailleurs chroniquée ici, si ça vous intéresse. C’est la première fois que je vois Mokona, la boutique de Yûko et son propriétaire, dessinés par un autre auteur que les Clamp, c’est amusant! :)

Pour rester dans les animes clampesques, un petit mot sur Code Geass en passant!
On notera que les OAV Akito the exiled se terminent au Japon, l’occasion de remarquer la sortie de ce Pia book qui a l’air très complet, et de guetter surtout la sortie du coffret DVD/BR ci-dessous, au design assuré par les Clamp (ça se voit je pense! *o*). Il faudra patienter jusqu’au 22 avril pour ceux qui voudraient se le procurer:

CZt1U9QWQAENWdN

En janvier, les Clamp ont fait un petit voyage à Kinugawa, l’occasion comme d’habitude de retrouver un de leurs shooting photo toujours aussi rigolo, avec la mascotte fan de nouilles et désormais super-star, j’ai nommé menruitengoku (notez les apparitions de Yoru en guest! XD):

Pour rester dans les photos, on a aussi été particulièrement émus par ce petit retour sur les chats décédés du studio, Kogane et Kakyou, et on a retrouvé ensuite avec un peu plus de baume au cœur des photos du facétieux Yoru:

A part ça, janvier aura marqué l’arrivée d’une nouvelle vague de figurines autour de la licence Card Captor Sakura (on n’en verra jamais le bout ma parole! ^^’).
Voici donc le set de 12+1 figurines Petit Chara ! Series chez MegaHouse, suivies d’un garage kit (=à monter soi-même) de Sakura avec sa tenue de la pièce de théâtre.
Au WonFes d’hiver, on a pu également admirer la figma de Tomoyo, et la figFIX enfin peinte de Sakura avec sa tenue de l’épisode sur la carte de l’eau.
Good Smile Company a enfin annoncé qu’une figurine à l’échelle de Sakura verrait le jour (quelle taille? quel prix? Mystère!), dont le design inédit serait assuré par les Clamp elles-mêmes!
Enfin, on nous a annoncé une nouvelle nendoroid dans la gamme Co-de, avec Sakura en tenue de chat. (Pour info, le « Co-de » c’est pour « clothes coordination« , c’est-à-dire que ces figurines ont des vêtements & chaussures interchangeables. ^^)
Last but not least, cet adorable set de Sakura, Tomoyo et Kéro qui fleure bon la St Valentin sortira chez Movic dans la gamme Color Collection DX, mais en mai seulement et non le 14 février comme on aurait pu le croire… ;)

Pour rester sur le WonFes, mon œil affûté de Clamp fangirl a repéré un shikishi dessiné par les Clamp, au milieu de cette vidéo retraçant une exposition consacrée aux 10 ans des nendoroids:

 

Le voici en screenshot, en attendant d’en dénicher une version d’une meilleure qualité:

GSC_10thAnniversary_zpsn5jkna9r

Les Clamp n’en finissent pas de réaliser de nouvelles illustrations de Card Captor Sakura en tout cas, puisque voici une magnifique affiche qui marque une collaboration avec l’animate cafe:

Au menu, des desserts et des goodies inspirés de l’univers de CCS! Si vous êtes au Japon à cette période, voici les dates & lieux à ne pas manquer:
Animate Cafe Ikebukuro / Fukuoka Tenjin : du 01/04/16 au 29/05/16
Animate Cafe Sendai / Okayama : du 01/06/16 au 29/07/16

Animate Cafe Tennoji : du 01/08/16 au 28/09/16

Animate Cafe Kyoto : du 01/09/16 au 28/09/16

Animate Cafe Ikebukuro / Shinjuku : du 01/10/16 au 30/10/16

Dans les autres goodies de la licence, je vous propose enfin de retrouver pêle-mêle ci-dessous:
quelques photos montrant les lots du dernier Ichiban Kuji (tous ces nouveaux chibis sont trop a-do-rables! *o*), une nouvelle image promotionnelle des straps avec les oursons en peluche à venir en avril, une photo des petites couvertures dont j’avais déjà parlé, des stylos à bille chez Bandai et un service à thé chez Break Prize, et toute une gamme de vêtements & accessoires chez 『earth music&ecology JapanLabel 』avec un tote-bag, deux sacs, un élastique à cheveux décoré d’un gros nœud rouge, 4 pulls avec des cartes de Clow dessus, 2 polos, 4 jupes et 2 robes différentes.

2016 marquera sans surprises une nouvelle grosse année pour la licence Card Captor Sakura, jusqu’à l’overdose! lol

L’artbook intitulé Card Captor Sakura 20th Anniversary Illustration Colllection sortira le 24 mars au Japon, et on peut déjà le pré-commander sur les sites habituels.
Je l’ai déjà dit mais je le reprécise, il ne consistera qu’en une compilation d’anciennes illustrations déjà publiées dans les 4 précédents artbooks. Mokona en fera toutefois de nouveaux commentaires, et il a été annoncé que l’illustration de couverture elle au moins, sera inédite.
L’ouvrage fera 144 pages, pour une dimension B5 (176 x 250 mm) et sortira bien sûr chez Kodansha. Quant au prix, je pense qu’il faudra compter entre 35 et 45€ pour se le procurer en import, suivant le site que vous choisirez…

CaOL1MkUkAIYfwp
Par ailleurs, un nouveau projet a été annoncé, mais on n’en sait pas plus pour le moment. Nouveau manga (one-shot, série, crossover…), nouvel animé (OAV, film, reboot de la série…), adaptation en film, drama, pièce de théâtre, jeu vidéo…?! Les paris sont ouverts! :)

CaRFaokUcAE3bmI_zpsabm0cbfj

Il semble que ce projet ait cependant un lien avec la rediffusion de l’animé original au Japon, qui aura lieu dès le 6 avril sur la chaine BS Premium de la NHK (avec la première saison sur la capture des cartes de Clow):

CaROzWmUUAE9K_m

Je ne sais plus si j’en ai déjà parlé, mais sinon la série Magic Knight Rayearth refait parler d’elle avec cette épée à venir en mars chez Movic:

CYnBoDoWQAAvsnI

Et on a pu apercevoir des photos des nouvelles peluches de Ioryogi (Kobato):

Le concours de fanarts Tsubasa Reservoir Chronicle/xxxHolic organisé par Pika s’est achevé sur l’annonce des trois gagnants (un par catégorie d’âge: – de 15 ans, 15-18 ans, + de 18 ans). J’ai un gros faible pour le dernier (mais je l’ai déjà dit plein de fois XD encore bravo à la gagnante! ;) ) et je reste un peu perplexe sur celui du milieu, qui est un peu copié sur cette illustration de Kobato, et me paraissait du coup hors-sujet… enfin bon. :/

Si vous êtes intéressés par les fanarts de Clamp, n’oubliez pas de checker notre album FB ici [Instant Fanarts CLAMP] (on en a même un pour les cosplays aussi: [Instant Cosplay CLAMP] ;) )

0199f9330f3deefb188cee0399786bad

Terminons ce billet comme d’habitude, au son de CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru! ;)

Grâce aux posts très complets de Chibiyuuto, voici un petit résumé des émissions de radio que les Clamp ont enregistrées en janvier:

CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #16 – 07/01/2016

CYKtjFOUsAEouExLors de cette première émission de l’année, les Clamp ont parlé de la décoration de leur studio à Noël, et des festivals à Kyoto (?).

Elles ont aussi discuté avec l’équipe de la radio KBS à propos du « Paradise saké » (photo ci-contre), pour célébrer le nouvel an.

Il a enfin été annoncé que la semaine suivante, les deux éditeurs en charge de xxxHOLiC seraient invités à participer à l’émission, les Clamp ont donc invité les auditeurs à envoyer leurs questions avant.

(Si quelqu’un comprend le japonais et veut partager un meilleur résumé de cette émission, il est le bienvenu! ^^)


CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #17 – 14/01/2016

398560Lors de cet épisode, les Clamp ont accueilli leurs deux invités, Takeshi Katsurada et Junichi Tsunakawa, les éditeurs en charge de xxxHOLiC Rei pour le Young Magazine de Kodansha.

Ils ont donc beaucoup parlé de xxxHOLiC Rei, évidemment, et du travail d’éditeur. Les deux tantô ont également évoqué leur première impression après avoir rencontré les Clamp. (Apparemment, la première fois qu’ils ont vu les 4 mangakas, c’était lors de leur première apparition publique dans le magazine FRaU.)

A la fin de l’émission, les Clamp ont lu le message d’un auditeur, où l’on a appris que ces deux éditeurs étaient en charge de xxxHOLiC depuis 9 ans. L’auditeur a également demandé s’il serait possible que les Clamp dessinent Dômeki et Haruka ensemble, ce à quoi l’un des éditeurs a répondu que cette illustration existait déjà, mais Nanase Ohkawa a confirmé que non, que Haruka avait seulement été dessiné en compagnie de Watanuki. Je pense qu’ils parlent des illustrations en noir&blanc en tête de chapitre (cf. exemple ci-contre) parce que sinon, Dômeki et Haruka se sont effectivement déjà retrouvé sur la même illustration…
A voir si ce vœu se réalise en tout cas! ;)

Pour finir, les Clamp et leurs éditeurs ont commenté le fait qu’on se rapprochait du 50e chapitre de la série. Une occasion spéciale? :) Affaire à suivre… ^^


CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #18 – 21/01/2016

L’émission a commencé avec la lecture du message d’un auditeur qui parlait de Blood-C comme de la première œuvre des Clamp, ce qui a évidemment surpris les intéressées…

Un autre auditeur a ensuite posé une question à propos du nouvel artbook de Card Captor Sakura, et l’on a appris que celui-ci contiendrait d’anciennes illustrations choisies par chacune des 4 membres du studio, et une nouvelle illustration seulement pour la couverture.

Ensuite Nanase Ohkawa a parlé du fait que seule elle et Tsubaki Nekoi avaient un compte twitter personnel, Mokona et Satsuki Igarashi préférant utiliser uniquement le compte officiel commun (elles débutent d’ailleurs leur message par leur nom quand c’est elles qui y postent ^^).

La suite n’est pas très claire, apparemment, elles ont parlé de Seïshiro et de combinis (?), de Shaolan aussi (qui a d’ailleurs été dessiné à cette occasion avec le design d’Osomatsu, cf. plus haut).
Elles auraient également mentionné quelque chose à propos de Tsubasa et du Nirai Kanai…
Apparemment, c’était à propos du fait de rêver de personnages de fiction (qu’ils viennent de leurs œuvres ou de celles d’autres auteurs).

A la fin, elles ont diffusé un message préenregistré avec la voix d’un des éditeurs du Young Magazine, qui s’est donc chargé de lire le texte de fin (avec les informations de contact).
Les Clamp se sont alors dit que ça aurait pu être sympa que leurs éditeurs en charge de Tsubasa viennent aussi: M. Sugara, qui a déjà travaillé avec elles sur d’autres séries, et un autre éditeur (?) qui viendrait de les rejoindre.

Curieusement, il n’a pas été fait référence lors de cet épisode à l’anniversaire de Tsubaki Nekoi (alors que l’émission a été diffusée le jour de son anniversaire), sûrement parce que l’émission est pré-enregistrée…

CaOL1MkUkAIYfwpA propos de l’artbook de Card Captor Sakura:

Le message que Mokona a lu était assez pointilleux, puisque l’auditeur voulait savoir si absolument aucune illustration ne serait inédite, et si ce nouvel artbook ne serait qu’un re-compilation des anciens artbooks. Le fan a en effet cité un tas d’illustrations inédites (venant des trading cards, des jaquettes de DVD/BR, etc); en expliquant qu’il aurait bien aimé que tout ce matériel soit inclus dans l’artbook à venir.
Pendant que Mokona lisait le message, Nanase Ohkawa semblait se rappeler au fur et à mesure de toutes ces illustrations, en se disant « ah oui il y avait celle-là aussi! ».
Après la lecture du message, Nanase Ohkawa a donc clarifié le fait qu’effectivement, ce nouvel artbook serait juste une réédition, et que les Clamp sélectionneraient parmi toutes les illustrations du Nakayoshi celles qu’elles aimaient le plus, et qu’il n’y aurait donc aucune illustration inédite et postérieure à la fin de la publication du manga.
Seule la couverture bénéficiera donc d’une nouvelle illustration, d’ailleurs spécialement dessinée pour l’occasion (et que l’on découvrira bientôt).
L’ouvrage inclura en outre de nouveaux commentaires écrits par Mokona, ce à quoi l’intéressée a ajouté que ça pourrait être intéressant de comparer ces nouveaux commentaires avec les anciens inclus à la fin des premiers artbooks (NDLR: et là je pleure parce que ce sera en japonais et que je n’y comprendrai rien quoi qu’il arrive XD).
Mokona a également fait remarquer que peut-être qu’à l’époque de leur sortie, la plupart des lecteurs n’avaient pas pu se procurer les 4 artbooks à cause de leur prix élevé, et que la sortie de ce nouvel artbook serait en quelques sorte comme une seconde chance pour les fans.
Nanase Ohkawa est enfin revenue sur le côté très précis du commentaire de l’auditeur à propos des illustrations qui n’avaient jamais été compilées en artbook, puisqu’il avait été jusqu’à mentionner le dessin réalisé pour un petit ticket (de loterie?). Elle a demandé à Mokona si elle se souvenait de tout ce qu’elle avait dessiné, et Mokona a répondu que non, elle ne s’en rappelait pas, ce qui a fait rire tout le monde. XD
Nanase Ohkawa a continué en disant que ce serait bien de parler de toutes ces nouvelles illustrations avec leur éditeur Kôdansha, Mokona a demandé « c’est-à-dire pour sortir un nouvel artbook? », ce que Nanase a confirmé. Un projet que l’on va surveiller avec attention, s’il aboutit! :D


CLAMP no Kyoto Agaru Sagaru #19 – 28/01/2016

Pas de résumé très précis pour cette épisode, qui avait l’air d’être très nostalgique, et de porter sur l’enfance des Clamp, et sur leurs débuts en tant que mangakas (ça devait être intéressant! *o*)

On sait néanmoins que les Clamp ont parlé de Iwao Junko, et du CD « CLAMP Gakuen Youtoubu Official Album » sorti en 1994, auquel la chanteuse avait participé, parmi d’autres artistes.

Cet album de 10 pistes contient des chansons dont les paroles ont toutes été écrites par Nanase Ohkawa, et font référence à l’univers de Clamp School Detectives, Dukalyon et Le voleur aux cent visages. Mais on a aussi appris que deux chansons étaient basées sur le petit livre pop-up Mokona Oujo no Ehon, également sorti en 1994! ^^

Voilà, c’est tout pour ce mois-ci! :)


2 Commentaires

[Décembre 2015] Actu Clamp

Ohayo mina-san! ~~ ♪♫

En cette nouvelle année, qui est celle du singe, j’ai choisi de ressortir cette vieille illustration de Tokyo Babylon, avec la petite mascotte simiesque des Clamp! :)

CXlsEvuWwAAziC7

L’occasion de déterrer de vieux souvenirs grâce à ces photos glanées sur twitter, avec les Clamp Shoten & Laboratory, et ces vieux CD-ROM! Des items collector difficilement trouvables aujourd’hui!

Pour nous souhaiter une bonne année 2016, les Clamp ont réalisé cette illustration avec les héros de leurs séries qui font l’actu: Sakura, Watanuki et Shaolan. Une annonce subliminale qui nous indique à quoi nous attendre en cette nouvelle année…?

CXmKsnXUoAALy0l

A part ça, dernièrement, on a pu découvrir une farandole de nouveaux avatars. Ci-dessous, vous trouverez des chibis de Nanase Ohkawa, Mokona, Tsubaki Nekoi et Satsuki Igarashi. Puis il y a deux avatars de Tsubaki Nekoi, et ensuite un de Nanase Ohkawa et un autre de Tsubaki Nekoi pour 2016. Viennent enfin un dessin des Mokona (qui fait office d’avatar pour le compte twitter officiel des Clamp), et pour terminer, encore un nouvel avatar de Tsubaki Nekoi (elle aime bien en dessiner et en changer souvent! xD).

Pour souhaiter les anniversaires des membres du staff de leur série-fétiche xxxHOLiC, les Clamp ont dessiné de petits croquis colorés à chacune de ces occasions. Ainsi on a célébré l’anniversaire de Shizuka Itou, seiyuu de Himawari, le 5 décembre, puis c’était au tour de Tsutomu Mizushima (réalisateur de l’animé, représenté ici par Raiju) et de Sayaka Ohara (seiyuu de Yûko) le 6 décembre, puis de Mika Kikuchi (seiyuu de Mokona), le 16 décembre.

Pour les fêtes, on a aussi pu admirer de nouveaux croquis ou illustrations colorées de xxxHOLiC, Tokyo Babylon ou Drug&Drop, avec dans l’ordre ci-dessous Watanuki et Mokona, Subaru et Seïshiro (!!), puis Dômeki et enfin Kazahaya!

Entre deux photos de nourriture (qui inondent littéralement le fil twitter de Nanase Ohkawa, comme d’habitude), on a pu voir aussi que les Clamp fêtaient Noël à leur manière: Mokona a décoré le studio avec un drôle de truc, les coupes de champagne et le gâteau ont été dégustés lors d’une des émissions radio sur KBS (avec Junko Iwao), et la dernière image, c’est un délire sur le jeu Yakuza Kiwami sur PS4!

Voici d’autres petits croquis que j’ai glanés ci et là. Les deux premiers me sont un peu obscurs (il s’agit toujours du même délire sur les yakuzas, je crois! xD), mais vous pouvez voir en 3e position un clin d’œil à l’année du mouton qui se terminait, puis Sakura (Tsubasa World Chronicle) qui entraîne Hana:

Voici également un portrait de Kazahaya et Rikuo:

CXik7NRU0AA8kR0

J’ai fait le tour je crois! ;)

A part ça, j’espère que vous ne faites pas une overdose de Card Captor Sakura (sinon vous pouvez sauter ce paragraphe! xD). Pour ma part je pense que ce serait bien que ça se calme en tout cas (même les meilleures choses doivent avoir une fin ^^’).
Toujours est-il que le 18 décembre 2015, la série est ressortie dans un coffret Blu-ray (un peu) moins cher que le précédent. On peut l’admirer sur les trois premières images, où l’on découvre l’illustration de Sakura et Shaolan en grand. A titre de comparaison, sur les deux images suivantes, je vous ai mis l’ancien coffret Blu-ray où l’on voit la même illustration mais coupée sur les côtés et le bas.

Tant que je suis dans les BR, pour info, au passage, je rappelle que la box Blu-ray de Chobits est quant à elle sortie le 25 décembre (mais j’en parlais déjà dans mon précédent billet d’actus):

81o4igCgVJL._SL1500_

Pour en revenir à Sakura, CCS pour les intimes, en matière de goodies, on ne sait plus où donner de la tête. Certains sont vraiment de qualité en plus, ce qui donne drôlement envie – malgré des prix parfois élevés, quand ces objets ne sont pas tout bonnement inaccessibles en-dehors du Japon (à moins de passer par un proxy). Comme d’habitude, je ne m’étalerai pas sur les prix et liens d’achat pour ne pas transformer ce blog en catalogue, mais vous pouvez toujours me demander ces infos en commentaire de ce billet si vous le souhaitez! ;)

Voici donc deux coussins disponibles chez SuperGroupies, des lunettes chez Movic, un tablier chez Ensky, des bracelets toujours chez SuperGroupies, des montres et des mini-couvertures chez Break, la figurine Platinum Star sortie chez Furyu, et la figma de Max Factory. Enfin, chez Break à nouveau, des straps avec les fameux oursons rose et vert (qui étaient déjà sortis en grandes peluches): si je ne devais craquer que sur un objet, ça serait celui-là! ♥

Par ailleurs, Ichiban Kuji continue de décliner la licence Card Captor Sakura avec une énième loterie (j’ai perdu le compte), intitulée Card Captor Sakura ~wa Nyan to Wa Modern~, et qui débutera le 23 janvier au Japon. Encore une fois, les Clamp ont réalisé une nouvelle illustration pour l’occasion, et plein de nouveaux chibis qui sont juste adorables… Si j’adhérais peu au dernier thème (sur Alice au pays des merveilles), je dois avouer que celui-là me parle plus! Banpresto fait vraiment de jolies choses!

Voici donc toutes les images promotionnelles que j’ai pu glaner avec tous les lots: un coussin, une peluche, un éventail, un sac, des mugs, des sachets probablement en tissu, des serviettes, des straps (la version secrète sera avec Yué), et bien sûr le gros lot: l’illustration inédite sur son support, qui existera probablement en deux versions comme dans les précédentes loteries (une simple et une dédicacée).

Tant qu’on est dans les goodies, sachez que SuperGroupies se met aussi à décliner la licence xxxHOLiC à présent, avec des escarpins et des collants, et des colliers aux symboles rappelant Watanuki et Dômeki.

La marque ne s’est pas arrêtée en si bon chemin, puisque Tsubasa Reservoir Chronicle a aussi droit à ses chaussures et sac rappelant les tenues de Shaolan, Fye et Kurogane. De quoi être otaku et fashion à la fois! ;)

Toujours concernant Tsubasa Reservoir Chronicle, j’avais déjà partagé ces cadres mais je vous remets de nouvelles photos que j’ai trouvées récemment (ces chibis sont trop mimis!):

Chez Break Prize, Mokona aussi continue d’être décliné, en peluche forcément, mais cette fois-ci avec des ailes:

Le Mokona originel, celui de Magic Knight Rayearth ( les oreilles sont plus courtes, si vous avez du mal à les distinguer! ;) ), ressort lui aussi, avec une peluche qui fera 25 cm!

CVS0wdhVAAEMmMn

Sûrement sous l’influence des tsum-tsum avec leur drôle de position couchée, Ioryogi de Kobato se voit lui aussi à nouveau décliné en petites peluches (chez Break Prize aussi je crois):

CX3vGTfUAAAC7rj

Et tant qu’on est dans ce thème, je partage ici la photo d’une peluche trouvée sur ebay. Il s’agit de Mugetsu, le renard en tube! Certes, c’est une contrefaçon chinoise, mais je trouvais que l’idée de créer une peluche de cette mascotte était bien trouvée! ^^

Comme il n’y a pas que le côté commercial dans la vie (même s’il semblerait que les œuvres de Clamp n’y échappent plus du tout, malheureusement), parlons des nouveaux chapitres sortis en décembre.

Last but not least, le 19 décembre est donc sorti un nouveau chapitre de Tsubasa World Chronicle, le 16ème en l’occurrence:

CWl42caUAAAL6AZ

Le 7 décembre, on n’a pas eu de nouveau chapitre de xxxHOLiC rei en tant que tel, mais une nouvelle collaboration avec Suga Shikao.  Ces illustrations se retrouvent donc dans le clip de sa dernière chanson.

Et voici donc la chanson de Suga Shikao “Anata hitori dake shiawase ni naru koto wa yurusa renai no yo” ♪♫

 

N’oublions pas que les Clamp participeront également au projet BULLET, je ne sais pas où ça en est, mais voici le lien qui vous permettra de suivre l’avancée de ce défi si vous voulez rester AU TAQUET!

CXSMUXeWcAQv27E

J’ai presque fait le tour des parutions manga de notre studio préféré, il me reste juste une grande annonce à faire (sauf si vous me suivez sur twitter et êtes déjà au courant!).

En mars 2016, sortira un nouvel artbook de Card Captor Sakura! Alors qu’il y aurait largement suffisamment de nouvelles illustrations pour faire quelque chose de complètement inédit, il semblerait pourtant que cet artbook ne sera qu’une sorte de réédition, un best-of d’anciennes illustrations issues des 4 précédents artbooks, choisies par les Clamp.
L’espoir d’y voir quelques nouvelles illustrations reste tout de même permis!

CXETyfQUQAA96Yf

Pour info, Cutesherry a fait un travail impressionnant pour lister toutes les illustrations inédites de Sakura qui ne sont encore jamais parues en artbook:

– 10 artworks pour la réédition du manga en 2015 (9+1).
– 14 artworks pour le jeu sur mobile en 2013.
– 4 artworks pour les loteries Ichiban Kuji (sans compter tous les nouveaux chibis à chaque fois!).
– 1 artwork pour la loterie de Movic.
– 1 artwork pour les 3 expositions sur CCS.
– 3 artworks pour les jaquettes des Blu-Ray (intégrale de la série, 1er film, 2e film).
– 1 artwork au moment du tremblement de terre au Japon.
– 1 artwork pour la couverture d’un n° de Clamp No Kiseki (Clamp Anthology).
-> + tous les artworks avec des crossovers:
– Clamp in 3D Land.
– Clamp in Wonderland.
– Clamp in Cardland.
– les festivals Clamp.
– les artworks occasionnels postés sur twitter ou sur le blog des Clamp, comme celui où Sakura est le PDG de la Shigatsu Tsuitachi Corporation.
– les calendriers.
– les artworks des années 90 qui n’ont pas été imprimés dans un des artbooks de l’époque (ça concerne au moins 5 ou 6 illustrations).
– les 4 illustrations de Sakura en mariée en 2011.
– 1 autographe du 25 févier 2014.
– 2 illustrations crossover en noir&blanc: 1 avec Sakura (CCS) x Shaolan (TRC) x Yûko (Holic) et 1 avec Sakura (CCS) x Watanuki (Holic) x Sakura (TRC).
– dans les années 90, les jaquettes des 4 LD (laser discs) où les personnages portent des vêtements bleus et des ailes blanches: Eriol x Sakura x Nakuru, Yukito x Touya x Sakura, Tomoyo x Sakura et Mizuki x Sakura.
– la jaquette du DVD du 2e film.
– la jaquette de Clampazar.
– l’illustration où Chii prend dans ses bras Sakura.
– les illustrations de 2014 du Clamp Kyoto Exhibition.
– la Sakura de Street Fighter pour la fausse couverture de magazine d’Arika.
– les 2 jaquettes des CD de Junko Iwao avec Tomoyo.

Ça fait beaucoup! O.o
Même si l’artbook de mars ne sera qu’une sorte de réédition, peut-être y aura-t-il ensuite un 2e artbook avec toutes ces illustrations inédites, qui sait? ;)

Changement de sujet à présent, avec plein d’infos pêle-mêle.
J’inaugure tout ça avec le charmant Yoru, visiblement très bonne pâte face aux déguisements que lui affuble sa maîtresse Tsubaki Nekoi:

Dans l’indifférence générale (ou seulement la mienne?), les OAV de Code Geass: Akito the exiled, dont le chara-design a été assuré par les Clamp, semblent enfin sur le point de se terminer: RDV le 6 février 2016 pour le 5e et dernier épisode (pour fêter ça, voici un lien vers le trailer)!

CWeqy5wXIAEy9bB

Le mois de décembre en France a marqué aussi la fin du concours de fanart Tsubasa/Holic lancé par Pika, et dont on attend encore les résultats.
Quelques images (j’ai évidemment un gros coup de cœur pour le dernier!):

Pour terminer ce billet, avec ce qui sera, je le pressens, un nouveau gros pavé, revenons sur les émissions de radio des Clamp diffusées pendant le mois de décembre.
Merci encore une fois à Chibiyuuto (et à son ami Claudio) pour toutes les infos en anglais!

Clamp no Kyoto Agaru Sagaru

0199f9330f3deefb188cee0399786bad

Épisode 11 – 03/12/2015

Tekken designLes sujets principaux de cet épisode étaient le matériel de dessin et les jeux vidéo.
Au début, les Clamp ont commencé l’émission en lisant un e-mail d’auditeur à propos des différents outils de dessin qu’elles utilisent dans leurs séries, ce qui a donné lieu à un passionnant échange.
Ensuite elles ont parlé longuement de jeux video. Chaque membre a cité ses jeux favoris ou actuels. Ainsi, Satsuki a mentionné Megami Tensei, et Nanase Front Mission.
Elles ont ensuite parlé des jeux sur Card Captor Sakura produits par ARIKA, puis du costum design qu’elles ont réalisé pour le jeu Tekken en 2009.
A un moment, Nanase a demandé aux autres lesquelles de leurs séries elles verraient bien adaptées en jeu: Mokona a cité Angelic Layer évidemment, et Satsuki s’est prise à rêver d’un jeu de danse avec tous les héros de Clamp!

Voici maintenant un résumé plus détaillé de la première partie de l’émission, à propos du matériel de dessin:

Une auditrice du nom d’Asaka a posé une question à propos de Chobits. Elle avait en effet lu dans une interview que les Clamp avaient utilisé des styos à bille pour les illustrations de cette série. Elle s’est alors demandé si à l’instar de Trèfle et de xxxHOLiC, c’était Nanase qui avait décidé du matériel utilisé, ou si cela avait été laissé à l’appréciation des membres de Clamp en charge du dessin?

pigma4.600– Nanase a immédiatement répondu qu’habituellement, c’était bien elle qui décidait (elle est partout! xD), et que des stylos à bille avaient bien été utilisés pour Chobits.
Mokona a ajouté que pour débuter, elles avaient un peu fait des essais avant de se décider, pour vérifier comment cela rendait à l’impression finale.
Elles voulaient donner l’impression d’une image un peu brute, comme du dessin au crayon. Elles ont d’ailleurs essayé de dessiner au crayon justement, mais cela ne rendait pas aussi bien.
– Pour Trèfle, elles se sont servis de petits stylos appelés Pigma.
– Pour Magic Knight Rayearth, elles ont utilisé ces mêmes stylos au début, mais Nekoi a mentionné utiliser aussi des stylos de chez Tube (?) où l’encre est à base d’eau. Au début elles trouvaient difficile de travailler avec cet outil, mais elles continué parce que ça rendait bien, et Nanase a ajouté que cela rendait aussi le trait plus épais. Quelques secondes plus tôt, les Clamp expliquaient justement utiliser ce stylo dès qu’il fallait dessiner avec des lignes plus larges.
– Nanase a continué la discussion en demandant s’il y avait eu d’autres occasions où elles avaient découvert de nouveaux matériels intéressants, mais chacune a répondu que ce n’était pas vraiment le cas.
– Dans Card Captor Sakura, le trait principal était dessiné à l’aide d’un stylo donnant une teinte marron à l’ensemble, Nekoi et Mokona ont ajouté qu’il s’agissait d’un Maru-pen. Pour les illustrations colorées, elles utilisaient les acryliques habituelles, qui durcissent si l’on ne s’en sert pas pendant longtemps, ce qui peut les rendre compliquées à utiliser même si c’est pourtant un outil pratique à l’usage.
– En revenant sur Chobits, les Clamp ont expliqué que pour réaliser l’illustration inédite du dernier coffret Blu-ray (cf. plus haut), cela a été compliqué de ressortir le matériel qui avait vieilli et durci (quand les couleurs les plus utilisées n’étaient pas tout simplement épuisées xD), comme il s’était écoulé 3 ans depuis la dernière fois qu’elles s’en était servi. Nekoi a ajouté qu’elle ne pouvait pas utiliser un élément en particulier, qui s’était perdu dans le déménagement à Kyoto.
– Nanase a ensuite demandé si les vieilles illustrations pouvaient s’abîmer avec le temps? Et chacune a répondu que généralement tout allait bien, mais que cela pouvait devenir difficile. Nekoi a commenté que les matériaux d’un autre côté pouvaient se décomposer. Ainsi la couleur rose glacé pouvait devenir transparente comme de l’eau et impossible à utiliser. Mokona a ajouté que l’encre elle-même pouvait devenir jaunâtre, et chacune a confirmé que la couleur originale de l’encre ne demeurait jamais bien longtemps en général.
– Nanase a expliqué qu’habituellement, elles utilisaient de l’encre colorée ou des marqueurs Copic, mais que c’était compliqué une fois le concept artistique fixé. Elles essaient à chaque fois en effet plusieurs matériels, avec de l’encre de chez Takara, des stylos ou des mini-stylos, mais une fois qu’elles ont choisi un outil, elles s’y tiennent.
– Donc pour répondre de façon complète à la question de l’auditrice: c’est Nanase qui décide du matériel utilisé, mais avant cela la mangaka en charge fait des suggestions, et elles en discutent ensemble – même si c’est Nanase qui a le dernier mot. xD
– Mokona explique que quand elles font des essais, elles vérifient jusqu’à la dernière impression effective des artworks. Nanase précise qu’elles sont très exigeantes là-dessus, avec toujours une attention particulière à propos de la façon dont cela va rendre à l’étape de l’impression dans le magazine (où l’impression n’est pas de qualité). Elles se montrent les unes aux autres le rendu des dessins avant de décider ensemble. Satsuki ajoute que suivant le magazine et la maison d’édition, le papier et l’encre utilisés varient énormément, donc qu’il faut prendre cela en compte aussi. Nekoi insiste sur le fait que c’est particulièrement vrai pour les illustrations en couleur, le rendu final peut beaucoup changer – et devenir plus rougeâtre ou orangé, comme le souligne Satsuki.
Nanase suggère aux auditeurs de comparer méticuleusement les tankobons des différents éditeurs pour voir les différences.
Satsuki recommande aussi de comparer la version du magazine avec celle de l’artbook. Et Nanase ajoute que c’est probablement sur les illustrations de Card Captor Sakura que la différence est la plus visible, puisque le magazine Nakayoshi était à l’époque imprimé en quadrichromie (CMYK) et que le noir tournait au marron. Elle explique aussi qu’à ce moment-là, la majorité des auteures de shôjô n’avaient pas l’habitude d’encrer en noir, d’où l’impression du magazine dans ces tons-là. Mais bien sûr, en dehors du magazine, pour les artbooks et le reste, on utilisait plus que ces 4 couleurs, donc l’impression était plus proche du rendu de l’illustration d’origine.

Épisode 12 – 10/12/2015

Pendant cet épisode, les Clamp ont passé les 5 premières minutes à parler de X-1999 parce qu’un auditeur leur a demandé par mail quel était le groupe sanguin de Kamui.

Elles ont ensuite lu un second mail qui leur demandait d’expliquer comment s’était passée la collaboration xxxHOLiC x Suga Shikao (cf. plus haut), où elles ont dû écrire un manga basé sur une chanson. Mokona a dit qu’elle s’était beaucoup amusée sur le storyboard, qui était un peu en lien avec le type de narration que l’on peut retrouver dans Trèfle.
Nanase a précisé que le dessin principal et l’encrage de xxxHOLiC était fait en analogique tandis que les finitions se faisaient de manière digitale sous Photoshop.
Elles ont ensuite longuement parlé de lunettes (de lunettes pour lire, de lunettes rondes, de lunettes de soleil – comme celles de Suga Shikao).

On notera que l’émission a un nouvel ending, il s’agit de la chanson « going » de Iwao Junko, qui figure sur son nouvel album « Return to myself ».

A la fin de cet épisode, les Clamp nous ont appris qu’elles avaient dessiné un shikishi pour Misaki Tomoko, l’animatrice de KBS qui s’occupe de l’émission, avec Hikaru et Mokona de Magic Knight Rayearth. Une illustration que cette dernière a partagée sur twitter:

 

Dédicace pour l’animatrice misaki_rock de KBS

 

Voici un résumé plus détaillé de l’émission:

– Les Clamp ont d’abord évoqué le fait qu’il faisait encore doux à Kyoto alors que l’hiver approchait.

– Nekoi a ensuite lu le message d’un auditeur. Ce dernier porte un intérêt particulier au groupe sanguin des personnages, et aime s’amuser à deviner le type de chaque protagoniste en lisant le manga, puis essayer de vérifier ce qu’il en est par la suite, pour savoir s’il a vu juste.
Il voudrait donc connaître le groupe sanguin de Kamui dans X-1999, en précisant qu’il l’imaginait bien du type B. Mais est-ce vraiment le cas? Il ajoute qu’il aimerait bien connaître le groupe sanguin des autres personnages de la série.
(Note: au Japon, il est courant d’extrapoler le caractère d’une personne en fonction de son groupe sanguin, comme on le fait en France avec les signes astrologiques par exemple)

-Nanase est immédiatement très surprise que l’on puisse imaginer Kamui comme étant du groupe B. Mokona dit que pour elle, le groupe B est bien représenté par le personnage de Hiromi Oka (héroïne du célèbre manga Ace wo Nerae! – il s’agit de Héléna dans Jeu, Set, et Match! en VF), le genre de personne qui a un objectif clair à atteindre, tous ses efforts tendant vers ce but, ce qui fait qu’elle ne voit pas du tout Kamui avec un profil comme celui-là. Nekoi dit que ça ne vient pas du groupe sanguin, mais parce qu’elle est une fille qui se bat du mieux qu’elle le peut. Elles mentionnent aussi Maaya Kitajima du célèbre Garasu no Kamen (Laura dans Laura ou la Passion du théâtre en VF) qui serait également du groupe B.
Nanase répond donc en précisant que Kamui n’est effectivement pas du groupe B. Les autres membres essaient de deviner son type, puis Satsuki dit que Kamui est A, ce que Nanase confirme.
Elle ajoute qu’il pourrait apparaître comme quelqu’un du groupe O cependant.
– Quant à elle, Satsuki explique que l’image qu’elle se fait des gens de type A, elle incluse, est en quelque sorte celle de personnes irresponsables. Elle dit qu’elle n’a jamais rencontré personne du groupe A qui soit stable et sûr de lui-même.
Nanase précise qu’elle voit les gens du groupe O comme ennuyeuses, et un peu obsessionnelles à propos de la propreté et de l’ordre.
Mais cette perception peut simplement venir de leurs préjugés puisque parmi les Clamp, 3 sont du groupe A et une seule du groupe O. Avec une telle équipe, celle qui est du groupe O passe sûrement par des moments difficiles! Nanase poursuit en expliquant que même si on pourrait dire qu’une personne est stricte et méthodique, ce n’est pas forcément à prendre au pied de la lettre. Ainsi, communément, on pourrait voir les gens du type A comme ayant une apparence forte, mais quand on en vient à parler d’une bande d’amis ou de gens appartenant au même groupe, cela peut devenir ennuyeux (elle emploie l’expression « guda guda » qui désigne des gens ennuyeux répétant la même chose en boucle). Satsuki lui réplique qu’elle ne devrait pas dire ça, et Nanase répond qu’elle pense de cette manière pour leur groupe aussi. Elles commencent alors à discuter des échanges habituels qu’elles ont tous les jours, quand l’une doit attendre avant d’aller dans la maison de l’autre, ou quand quelqu’un demande à Mokona si elle peut avoir une journée de congé et que cette dernière répond qu’il vaudrait mieux prendre le jour d’après, ce genre de choses. Nanase raconte qu’une fois Satsuki lui a demandé de ne pas venir chez elle, mais plutôt de se retrouver autre part, et qu’on pouvait ne pas nécessairement se voir dans nos maisons respectives. Et Nanase explique qu’à cette époque il y avait tellement de livres empilés comme des tours chez Satsuki que l’on ne pouvait physiquement pas y entrer. Voilà le genre de choses qu’une personne de type O fait. Selon Nanase on peut aller chez Nekoi n’importe quand et ça ne la dérange pas. Nekoi dira peut-être que c’est un peu le bazar chez elle, mais ce n’est pas si désordonné que ça – et Nekoi elle-même ajoute que s’il y a des choses qui traînent chez elle, c’est fait exprès pour que son chat joue avec.
– Nanase conclut à propos de la maison de Kamui, qui pourrait être à moitié propre et rangée, et à d’autres endroits un peu en bazar. Alors que chez Fûma tout serait nickel. Et ce, puisque les gens du groupe A aiment décorer leur maison avec les choses qu’ils aiment, alors que ceux du groupe O auraient tendance à tout cacher et ranger.
Nanase mentionne le fait que Sorata est du groupe B, mais qu’elle ne se rappelle pas vraiment avoir publié toutes ces infos sur les personnages quelque part. Satsuki lui rappelle alors que tout a été compilé dans les guidebooks de l’animé.

– Elles parlent ensuite de la chanson de Suga Shikao et du one-shot spécial qu’elles ont publié à cette occasion. Il contient peu de bulles avec du texte, ce qui est à l’opposé de la narration habituelle de xxxHOLiC.
En dessinant, elles ont du coup eu l’impression de faire un shôjô manga, puisque ce style de narration correspond plus aux shôjôs.
Nanase a expliqué qu’au stade du storyboard, cela ressemblait beaucoup à Trèfle puisque l’objectif était que l’art soit utilisé comme une sorte d’illustration. Quand elles ont envoyé les planches aux éditeurs, elles ont créé plusieurs calques à superposer: une version avec les illustrations, une avec les trames, une avec les bulles et les paroles, et une version finale avec l’ensemble – ce qui a donné beaucoup de travail à Nekoi pour sauvegarder séparément toutes ces étapes et données.
Nanase a continué en expliquant que dans le cas de xxxHOLiC, le dessin est fait à la main jusqu’au stade de l’encrage, tandis que les finitions sont numériques. Elles ont cité le nom d’un logiciel ressemblant à « Max Photoshop ». Elles n’utilisent pas Studio Comic en tout cas, et ont mentionné Clip Studio.
Nanase raconte qu’auparavant tout était fait à la main, mais que maintenant, même si elles dessinent manuellement les lignes, elles les scannent ensuite et les importent vers le logiciel, ce qui rend les tâches plus faciles et rapides. Dans le temps, cela leur causait beaucoup de souci quand elles n’avaient pas le temps de finir de tracer toutes ces lignes.
D’un autre côté, comme elles peuvent envoyer les chapitres numériquement par mail ou les uploader dans le cloud, elles n’ont plus l’excuse de dire que le coursier à moto est lent!
– Pour en revenir au one-shot de Holic, elles en ont envoyé trois versions, et ont pu voir la preview du clip sur YouTube, mais elles ne savent toujours pas à ce moment-là ce que va donner le rendu final, donc elles ont hâte de le découvrir!
– Mokona a dit qu’à partir de maintenant, elles devraient toujours dessiner xxxHOLiC en écoutant cette chanson, et Nanase a ajouté que cela leur donnerait un sentiment de persévérance, ce à quoi Mokona a répondu que celui lui plaisait.
– Nanase a remarqué que cela faisait longtemps qu’elles n’avaient pas dessiné la vraie Yûko. Le début de l’histoire commence avec Yûko dans la boutique, puis l’histoire se focalise sur Watanuki. La première partie n’est en effet ni un rêve ni un souvenir, avec Watanuki quand il était étudiant.
– On découvre qu’à chaque apparition de Watanuki dans le manga, Nekoi demande quelles lunettes elle doit dessiner (à un moment elles sont cassées, puis il récupère les lunettes de Clow qui sont plus rondes, quand il reprend la boutique).

Épisode 13 – 17/12/2015

Cet épisode était centré sur Card Captor Sakura.

Les Clamp ont beaucoup parlé des goodies autour de la série, et de tout un tas d’autres choses sur le sujet. La sortie prochaine d’un artbook a été mentionnée (cf. plus haut).

 

CW-3pAeU0AEEB15Épisode 14 – 24/12/2015

Cet épisode était centré sur l’invitée du jour, la chanteuse Iwao Junko, bien connue des fans de Clamp pour être également la seiyuu de Tomoyo.

Les Clamp l’ont interviewée à propos de sa carrière comme doubleuse et chanteuse (elle a une voix si apaisante!).
Elle a certainement dû en profiter pour parler de son dernier album, et de la chanson « going » dont j’ai posté le clip ci-dessus.

Ci-contre, une photo prise par les Clamp de Iwao Junko dans le studio de la radio KBS (OMG ça picole dur avec les Clamp dans les parages…).

 

Épisode 15 – 31/12/2015

CXhDCi-UAAAGgDgPour ce dernier épisode de 2015, les Clamp ont passé en revue l’année écoulée.

Mokona a beaucoup parlé de Shuins, des genres de sceaux avec une calligraphie à l’encre noire dessinée sur un tampon rouge, et qui sont donnés aux visiteurs des temples.
Les Clamp ont évoqué les Goshuin, qui sont des livres permettant de collectionner ces tampons. Il semblerait qu’elles ait évoqué l’idée de créer quelque chose de ce genre, et vu leur amour pour les traditions japonaises ce ne serait pas illogique, mais c’est une info à vérifier.

Autre info qui aurait été donnée dans cette émission, les Clamp auraient évoqué la possibilité d’un nouveau voyage à l’étranger (pour un évènement, une convention, des vacances?), encore une rumeur à vérifier.

Je fais de mon mieux avec les sources en anglais, mais si vous parlez japonais et souhaitez partager votre éclairage sur le contenu de ces émissions, je suis bien évidement preneuse! ;)

C'est tout pour aujourd'hui! ♥

C’est tout pour aujourd’hui! Merci de m’avoir lue! ♥

Je terminerai cet article si vous le voulez bien avec mes vœux pour cette nouvelle année! =)

J’espère vraiment qu’en 2016, les Clamp se concentreront sur leurs mangas en cours, Tsubasa et Holic, et reprendront éventuellement au moins une de leur série en pause (Drug & Drop…?).
Avec le 20ème anniversaire de Card Captor Sakura qui approche, je pense qu’il est peu probable que le nombre de goodies soit revu à la baisse malheureusement (attention je n’ai rien contre les goodies – je suis la première à en acheter! xD – mais il y en a vraiment trop ces derniers temps! ^^’). Enfin, quitte à se faire envahir par la série, je prie pour la sortie au Japon d’un artbook reprenant les illustrations inédites, et pour une chouette réédition en France du manga chez Pika (le 20 avril peut-être? ^^)!

Ce serait bien aussi si la communauté de fans autour de Clamp redevenait un peu plus active et passionnée, non? :)
En effet, j’ai l’impression qu’alors qu’on est submergé par tout ce qu’il y a à voir, à écouter, et à lire, et par les réseaux sociaux aux notifications chronophages, on prend de moins en moins le temps d’échanger ensemble et de réagir aux différentes news et chroniques.

Toute l’équipe de MangaClamp et moi-même nous efforçons de toujours garder vivant et accueillant le forum lié à ce blog en tout cas, alors n’hésitez pas à nous rejoindre si le cœur vous en dit! ;)

Bonne année 2016 à tous! :D


6 Commentaires

Bilan 2015: un an de mangas !

Bonjour à toutes et à tous,

Et voilà, 2016 est là! :)

Bonne année 2016 de la part des Clamp!

Bonne année 2016 de la part des Clamp!

J’en profite pour vous souhaiter mes meilleurs vœux, en espérant que vous gardiez toujours la santé, et que vos rêves les plus fous se réalisent!
Et bien sûr, qu’en cette nouvelle année, les Clamp nous gâtent avec toujours plus de nos séries préférées, Tsubasa World Chronicle et xxxHOLiC Rei en tête – mais à vrai dire, on ne cracherait pas non plus  sur une bonne nouvelle concernant les titres en pause (Gate 7, Drug&Drop, et le tristement célèbre X-1999), n’est-ce pas? ;)

Le récap’ de décembre concernant l’actu Clamp arrivera dans quelques jours, parce qu’encore une fois y’a du boulot pour compiler tout ça. Surtout que si vous me suivez sur twitter, vous aurez noté que le mois n’a pas été si calme que ça, entre une avalanche de nouveaux goodies, de collaborations en tout genre, et d’annonces alléchantes (un nouvel artbook Card Captor Sakura notamment!)… Il y a aussi le contenu des émissions de radio hebdomadaires à traduire, avec pas mal de news là encore! *se remonte les manches*

Bref, tout ça pour dire que cet article arrivera très vite, couplé avec un bilan plus général que, une fois n’est pas coutume, je publierai chez notre partenaire Journal du Japon mi-janvier. ;)
Restez connectés! :D

2016, l'année du singe avec les persos de Tsubasa!

2016, l’année du singe avec les persos de Tsubasa!

Pour l’heure, je vous propose un petit (gros?) bilan manga 2015.
Par contre, je n’y parle pas des animés que j’ai vu (ce serait trop long -___-), ça sera pour une prochaine fois si ça vous intéresse. ;)

J’ai choisi une présentation par éditeur, afin d’en profiter pour écrire un petit avis sur chacun, en indiquant également le nombre de mangas que chacun a sorti cette année. Je n’exploiterai cependant pas plus avant mon gros tableau Excel puisque mangachat a posté le sien avant moi et que ça ferait doublon. Je vous invite en tout cas à consulter son dossier car il est vraiment très bien fait! ;)

Un dernier mot avant de continuer, avec le sponsoring de Captain Obvious, je précise que tout ce qui suit est purement subjectif, que ce soit mon avis sur les éditeurs ou le contenu de mes chroniques mangas, mes lectures étant évidemment indexées sur mes goûts uniquement (d’autant plus que j’ai arrêté les SP dont certains m’étaient imposés… je n’ai donc vraiment lu que ce que je voulais cette année!).
Si vous n’êtes pas d’accord avec moi, n’hésitez pas à poster votre avis en commentaire (j’adore argumenter XD).
(Si vous êtes d’accord, commentez aussi bien sûr, je suis tout aussi fan des émojis qui m’envoient tout leur amour! ♥).

Bonne lecture! :D

delcourt-mangalogo

On commence avec un poids lourd du milieu (ça fait mafia dit comme ça!), j’ai nommé le groupe Delcourt/Tonkam/Soleil.

IMG_20160101_161501En 2015, Delcourt a sorti 93 mangas, dont une majorité de shôjôs/joseis.
C’est d’ailleurs dans cette catégorie-là que j’ai pêché mes lectures de l’année, puisque j’ai eu l’occasion de commencer (et de terminer, vu que la série est courte) Marine Blue de Ai Yazawa (une série un peu datée malheureusement, même si le coup de crayon de l’auteure de Nana dans sa jeunesse ne manque pas de charme).
J’ai également continué Dreamin’ Sun et Six Half (qui ont tous les deux de bons rythmes de parution, et le mérite d’être terminés au Japon, si bien qu’on devrait bientôt approcher de la fin en France !). Si le premier est une comédie romantique plutôt anecdotique (et que je continue surtout grâce à mon attachement pour l’auteure d’Orange), le second m’a agréablement surprise par la finesse de sa narration, avec un sujet pourtant délicat à traiter.
Cette année, j’ai également toujours suivi Princess Jellyfish, à la parution plus sporadique vu que la mangaka jongle avec plusieurs séries au Japon – mais l’intrigue entre dans son dernier arc donc on devrait bientôt en voir la fin. Ce titre est un vrai petit bonheur en tout cas, touchant et drôle à la fois, et injustement méconnu !

Je me demande ce que je lirai chez Delcourt quand toutes ces séries seront terminées (peut-être en 2016, vu leurs différents rythmes de publication…), vu qu’on commence à voir les choix éditoriaux du nouveau directeur, Pierre Valls, et que ceux-ci me laissent de marbre…

Heureusement, il y a encore de quoi piocher dans les vieilles publications de l’époque d’Akata en tout cas, vu que je n’ai pas fini de faire le tour des shôjôs/joseis immanquables qu’ils ont publiés : ça sera donc pour 2016! (je voudrais tellement lire Comme elles, Une sacrée mamie, Sing Yesterday for me, et puis Le Pacte des Yôkais, et Onmyôji. Et peut-être Simple comme l’amour, aussi…)

En effet, au petit bonheur des occasions, on finit toujours par trouver ce que l’on cherche… J’ai ainsi fait l’acquisition en 2015 de quelques Mari Okazaki qu’il me manquait : Après l’Amour, La Sueur des Garçons a l’Odeur du Miel, Effleurer le Ciel et Vague à l’âme. Cette mangaka n’a pas fini de me surprendre, et c’est un régal qu’autant de titres d’elle soient sortis en France !

Pour terminer avec Delcourt, je signalerai qu’en 2015 j’ai arrêté The World is still beautiful, vu que j’ai décidé de stopper les séries dont je guettais le moins les nouvelles sorties. Et il faut bien avouer que je n’ai pas eu de mal à tourner la page sur ce titre qui démarrait bien, mais dont la suite ne m’a pas autant accrochée…

tumblr_inline_nyjh1pZa8o1tvica3_540Côté com’ enfin, notons que l’éditeur s’est offert un nouveau site mais déserte en contrepartie un peu les réseaux sociaux… En tout cas les rares posts sur lesquels je tombe concernent malheureusement rarement les séries que je suis (tout comme les goodies que Delcourt offre, d’ailleurs).

Post-it : ça serait bien qu’un jour Nana reprenne ! Il y a plein de choses dans le Cookie ces derniers temps (de nouvelles illustrations, un calendrier, etc…), et j’ai envie d’y voir un bon signe pour 2016! :)

tonkam

IMG_20160101_193103Avec 94 sorties en 2015, Tonkam (devenu un label de Delcourt) a finalement sorti autant de publications que son grand frère.

Le directeur éditorial, Pascal Lafine, est toujours aussi fan de shônen et de seinen (remarquez, c’est bien, ça équilibre avec tous les shôjôs Delcourt et Soleil !), par contre plus rien ne me tente dans leur catalogue et c’est avec étonnement que je réalise que je n’ai plus aucune série en cours chez cet éditeur.

En effet, chez eux j’ai terminé cette année deux mangas: Liar Game et The Top Secret. Il aura d’ailleurs fallu s’armer de patience pour voir la fin de ces deux séries, mais quelles fins !
Le premier aura continué de nous éblouir jusqu’au bout par ses intrigues ingénieuses, jusqu’à des révélations bien ficelées qui concluent brillamment ce « jeu de menteurs ». Le second, un des chouchous de ma bibliothèque, aura su lui aussi conclure avec intelligence et émotion l’une des enquêtes les plus bouleversantes dont le labo n°9 aura eu la charge !

A part ces deux titres, hé bien j’ai stoppé Brynhildr in the darkness au bout de 10 tomes, à cause d’un fan-service de plus en plus gênant, et d’une intrigue qui, à mon sens, se délitait un peu trop.

Par ailleurs, chez Tonkam aussi j’ai eu envie de piocher dans le fond de catalogue! J’ai ainsi complété grâce au marché de l’occasion ma trilogie spéciale Rumiko Takahashi avec l’achat de deux one-shots, La Tragédie de P et Le Chien de mon Patron.
Mais on dirait que même du côté des anciennes parutions, j’ai enfin fait le tour de ce qui m’intéressait, puisque il n’y a plus aucun titre de Tonkam sur ma wish-list…
Peut-être à l’occasion essaierai-je de compléter mes RG Veda deluxe tiens. Il y a d’ailleurs eu un paquet d’arrêts de commercialisation chez Tonkam cette année, certains tomes vont devenir rares!

En résumé, j’aurai eu du mal à suivre cet éditeur cette année, leur com’ tournant en eau de boudin suite à des prises de tête notamment sur FB, où au passage d’ailleurs, on dirait que tout tourne autour de JoJo (en même temps, 1 manga sur 5 sorti en 2015 chez Tonkam était un JoJo!). De plus les dernières licences ne m’inspirent pas du tout. Une page se tourne, je crois… Enfin bref, malgré tout, je continue de guetter leur planning, sait-on jamais!

(Je me demande, si jamais X-1999 reprenait au Japon, s’ils en récupéreraient la licence ou se la feraient souffler comme pour Drug&Drop d’ailleurs?)

soleilmanga

IMG_20160101_192733Racheté par Delcourt, Soleil fait lui aussi partie du même groupe, et se caractérise par son catalogue très shôjô… « girly », dirons-nous. On compte pas moins de 106 sorties sur l’année 2015 chez eux !

Clairement, je ne suis pas dans le lectorat ciblé par Joanna Ardaillon et Iker Bilbao, c’est donc sans surprises que je suis peu de séries chez cet éditeur.

J’ai en tout cas découvert avec plaisir Lovely Love Lie, un manga qui mêle romance, musique et monde du showbiz, avec une narration efficace et émouvante, et j’ai terminé avec émotion et nostalgie Rozen Maiden saison 2. Enfin je dis « terminé », mais un spin-off va sortir au Japon, donc les Peach-Pit comptent continuer à creuser cet univers. J’ignore si Soleil le sortira également en France, mais si c’est le cas, je foncerai direct !!!

Rien d’autre pour moi chez cet éditeur en tout cas, même si l’animé de F : The Perfect Insider m’a donné envie de mettre la main sur les deux one-shots de Hiroshi Mori qu’il me manque, mais ce sera d’occasion comme ils sont introuvables en neuf.

Ah, et si vous voulez les suivre, notez que eux aussi ont eu un nouveau site internet cette année!

pika

IMG_20160101_192338Deuxième plus gros éditeur en terme de sorties, ou premier si on ne considère pas le groupe Delcourt/Tonkam/Soleil comme un tout (vous suivez?), voici maintenant venir Pika et ses 215 sorties en 2015 (et encore je ne compte pas les réimpressions type xxxHOLiC dans une nouvelle édition…).

Chez Pika, cette année j’ai acheté la courte série horrifique Another, plutôt bien foutue par rapport à l’animé, et j’ai mis en pause Area D dont je ne sais plus que faire : les dessins sont magnifiques mais l’intrigue semble écrite à vue, au fur et à mesure de tomes où les personnages se multiplient un peu trop facilement… J’attends de voir avant de décider si j’arrête ou si je laisse une seconde chance à la série.
Autrement, j’ai poursuivi avec délectation l’immanquable L’Attaque des Titans, toujours aussi prenant, et profité du second guidebook et du très bon spin-off sur Livaï (quelle qu’en soit l’orthographe). Before the fall va partir par contre sans regret à la revente… Ouch!
Clamp oblige, j’ai enfin adoré retrouver mes héros préférés dans xxxHoLic rei et j’attends beaucoup de Tsubasa WoRLD CHRoNiCLE qui est loin d’avoir montré tout ce qu’il avait dans le ventre !

Avec le départ de Kim Bédenne chez Ki-oon et l’arrivée de Mehdi Benrabah (ex-Kazé), la direction éditoriale va certainement encore changer de politique (c’est fou ce jeu des chaises musicales !) mais ça ne devrait pas impacter les séries que je suis, pour le moment en tout cas.

A côté de ça, y’a plein de séries au long cours chez Pika qui me font de l’œil, comme Nodame Cantabile, Chihayafuru, Space Brothers ou encore Billy Bat (qui se termine bientôt au Japon), mais dans tous ces cas, leur rythme de publication et/ou leur nombre de tome me freine, si bien que pour le moment ce ne sont pas des priorités… même si je pense que ces séries me plairaient sûrement. Un jour peut-être?

Cette année il s’est passé plein de choses chez Pika pour leurs 15 ans (des concours, la Pika Box, etc). Pas facile de suivre tous ces évènements, mais si jamais vous trouvez compliqué de vous abonner aux notifications de tous les éditeurs, n’oubliez pas qu’on a la solution sur le forum, avec un topic qui recense non sans subjectivité et humour toutes les opérations promotionnelles, goodies, concours, etc, des éditeurs – un topic largement alimenté ces derniers mois par l’actu Pika donc!

kana
IMG_20160101_1720082Après Pika, attaquons-nous (en toute amitié) à Kana et à ses pas moins de 160 sorties en 2015 !

C’est un gros morceau mais je suis loin de tout suivre chez cet éditeur.
Côté shônen, je lis deux séries aux antipodes l’une de l’autre : le très drôle et complètement déjanté Assassination Classroom, et le sombre et délicieusement gothique (?) Black Butler (dont Kana a aussi sorti le 1er artbook cette année, un ravissement pour les yeux !).

Sinon, en shôjô/josei, j’ai découvert avec bonheur le pétillant Kamakura Diary, un récit tranche-de-vie très touchant signé Akimi Yoshida, et j’ai continué le merveilleux Pavillon des hommes de Fumi Yoshinaga, une uchronie terriblement bouleversante et bien écrite. Ah, et il faudrait que je me remette à jour sur Mon histoire, parce que dans son genre, celui-là est drôlement bien aussi !
Bref, peu de séries, mais que du bon comme vous le voyez !

Chez Kana, j’aimerais aussi trouver l’intégrale d’occasion de Mushishi (depuis le temps qu’on m’en parle), j’aurais bien fait les Master Keaton aussi, mais ils coûtent cher…

Voilà, après, Kana c’est un éditeur que j’aime bien parce qu’ils éditent des artbooks, offrent des goodies, font plein d’activités à Japan Expo, communiquent régulièrement et partout (sur leur site, FB, Twitter…) avec pas mal de concours à la clef… Bref je ne vois pas ce qu’on pourrait leur reprocher.

Urban-China

Label de Dargaud (qui détient aussi Kana), Urban China s’est spécialisé dans le manhua (« manga chinois ») qui a le vent en poupe en ce moment en France, là où le manhwa (« manga coréen ») est en perte de vitesse (suffit de voir la fin de Kwari, qui a mis la clé sous la porte, et la triste évolution de Booken, qui n’est pas encore mort mais n’a sorti que 2 mangas cette année et ne communique presque plus…).
Urban China a sorti 12 titres en 2015. J’en parle alors que je n’ai rien acheté chez eux (sic), mais j’ai néanmoins mis sur ma wish-list Little Yu et La Princesse Vagabonde dont j’entends le plus grand bien, et que j’espère bientôt pouvoir acheter !

kaze-manga
IMG_20160101_152855Pour Kazé et son label Boy’s Love Asuka, j’ai compté 159 nouveaux titres en 2015 (et encore, sans ajouter les 5 coffrets collector intégrale et tous les starter packs…) : bref, ça représente beaucoup de sorties en tout cas !

Chez Kazé, les séries que je suis sont maudites (au Japon) : les Clamp ont ainsi mis en pause Gate 7 et Drug&Drop, et Black Rose Alice est tellement en pause indéterminée qu’il est tombé en arrêt de com’  chez nous (alors que l’intrigue semblait appeler une seconde partie…).

En dehors de ça, pour moi 2015 aura vu la fin de Heartbroken Chocolatier et le début de Brainstorm’ Seduction (ce titre affreux…), deux excellents Setona Mizushiro à découvrir quand on aime les shôjôs compliqués et matures, et voilà, c’est tout ce que je suis encore chez Kazé.

asukaDans le fond de catalogue, je me suis offert d’occasion S (toujours de Setona Mizushiro), et j’ai aussi découvert sur le tard et dévoré le josei Kids on the slope, un manga génial mais dont on n’aura malheureusement jamais le dernier tome en France (considéré comme un hors-série, il délivre pourtant bel et bien un épilogue à l’histoire).
Grâce aux soldes chez Genki-store (ça vaut vraiment le coup d’y jeter un œil! *pub*), j’ai par ailleurs fait l’acquisition du tome 8 collector de L’infirmerie après les cours, de l’intégrale de Black Rose Alice, et de l’adaptation réussie en manga de Summer Wars (avec en bonus l’anthologie avec l’illustration des Clamp!).

Cette année chez Kazé, j’ai aussi failli faire Gokusen mais le nombre de tomes m’a découragée (malgré une publication d’une rapidité jamais vue), et j’aimerais beaucoup me mettre à La Fleur Millénaire prochainement.
Pour le reste, rien d’autre ne m’attire chez cet éditeur…

Sinon, je me demande qui va remplacer Mehdi Benrabah, vu qu’il part chez Pika (cf. plus haut)…
En tout cas on ne peut pas nier que l’éditeur fait plein de choses pour promouvoir ses séries (opérations promotionnelles, goodies, etc), alors j’espère que ça continuera!

glenat
IMG_20160101_170727On continue avec les poids lourds du manga, et je vais maintenant parler de Glénat, et de ses 139 sorties en 2015.

Bon en vrai, je vais surtout parler de ceux que j’ai achetés, sinon on n’aura pas fini aujourd’hui…
Donc, de mon côté, j’ai continué chez Glénat l’excellent Altaïr, qui passe bien trop inaperçu alors qu’il allie la finesse des dessins à celle d’un scénario bien huilé (des batailles, des jeux politiques, des alliances et des trahisons, rien que ça !). J’ai par ailleurs terminé l’incroyable La Tour Fantôme, un polar sulfureux plein de suspense, un titre très particulier mais qui ne manquerait pas d’atouts pour vous séduire vous aussi ! La réimpression de Parasite m’a également permis de dévorer la série, que j’ai tout autant adorée que l’animé (un véritable must-have dans toute bonne mangathèque qui se respecte !). J’ai enfin « fini » Tokyo Ghoul si l’on peut dire, vu que la suite (Tokyo Ghoul : re) va carrément être indispensable…
En dehors de tous ces titres pleins d’action, j’ai eu l’occasion par ailleurs de découvrir le one-shot Les deux Van Gogh, qui ne m’a cependant pas autant plu que ce que j’espérais.

Les choix de l’éditeur me parlent de plus en plus en tout cas, il y a d’ailleurs des licences intéressantes annoncées en 2016 (Les enfants de la baleine, L’ère des cristaux), j’ai hâte de les découvrir ! Je n’ai en effet plus qu’Altaïr en cours chez Glénat, alors il va bien falloir que je découvre d’autres séries chez eux… Je suis curieuse également de découvrir quelle nouvelle direction éditoriale Sakoto Inaba (qui remplace Stéphane Ferrand) va impulser à la collection ! Je fais partie de ceux qui appréciaient pas mal la manière dont la barque était gérée jusqu’ici mais je pense que tout ne peut qu’être amélioré. Par exemple Glénat pond régulièrement une newsletter géniale mais lisible uniquement sur abonnement par mail, ça serait bien que tout le monde puisse y avoir accès! Une page FB en 2016, ça serait bien aussi, non?

Nouveau_logo_Ki-oon
IMG_20160101_173902Avec 104 sorties (+3 coffrets) en 2015, Ki-oon sait rester raisonnable tout en soignant ses titres, tant du point de vue édition et impression que marketing et communication.

Si je suis loin d’avoir tout à fait les mêmes goûts qu’Ahmed Agne et Cécile Pournin qui dirigent la collection, je me suis pourtant surprise récemment à débuter de plus en plus de séries chez cet éditeur !

En séries terminées, cette année j’ai donc découvert le très original Kid I Luck, et dévoré Darker than black, dont je n’osais plus espérer une publication en France, et qui m’a fait replonger avec joie dans l’atmosphère si particulière de l’animé. Malgré son prix handicapant, collection Latitudes oblige, je n’ai pas réussi à passer à côté d’Emma, un chef d’œuvre de Kaoru Mori indispensable pour ses fans, avec une romance victorienne des plus délicates (mais j’ai triché en achetant les premiers tomes d’occasion…).
Chez Ki-oon enfin, je suis également pas mal de titres, dont certains ont une parution plutôt lente, comme le délicat Bride Stories et l’inénarrable Barakamon, mais aussi Cesare, que je viens tout juste de découvrir et auquel j’accroche déjà beaucoup. Puis il y a Dimension W, une série d’action futuriste, Erased, un thriller temporel palpitant, et A Silent Voice, et son imbroglio sentimental né d’une terrible histoire de harcèlement scolaire…
Bref que du bon… Et avec 6 séries en cours, Ki-oon se retrouve en tête des éditeurs dont je suis les sorties !

Et comme si ça ne suffisait pas, Kasane la voleuse de visages, annoncé pour 2016, me fait déjà de l’œil…

kurokawa

IMG_20160101_190853Avec 98 sorties, Kurokawa reste dans la moyenne.

A vrai dire, presque rien ne m’intéresse chez cet éditeur, à part les Hiromu Arakawa. Cette année j’ai encore dévoré les derniers opus drôles (et agricoles) de Silver Spoon – La Cuillère d’Argent et de Nobles Paysans, et découvert avec un peu moins d’enthousiasme Hero Tales et The Heroic Legend of Arslân (on sent que la mangaka n’est pas au scénario sur ces deux titres).

Pour ses dix ans, l’éditeur avait plein de surprises pour ses lecteurs, personnellement c’est surtout sur le set d’ex-libris de Hiromu Arakawa que je me suis jetée, évidemment!

Sinon, du côté de mes explorations de fond de catalogue, je crois que j’ai sur ma wish-list depuis longtemps Je t’aime Suzuki !! à cause des critiques dithyrambiques de Sherryn mais je n’ai pas encore sauté le pas… Faudrait que je lise le début pour m’en faire une idée!

En tout cas vivement 2016 et le retour de Yotsuba& ! :D

panini
IMG_20160101_191625Avec 90 sorties en 2015, il me semble que Panini baisse un peu le régime, mais si c’est pour être plus mesuré et efficace dans la gestion de ses séries en cours, je ne dis pas non.

« Dans les épisodes précédents… »
A vrai dire, il m’est difficile de rester neutre face à cet éditeur… Alors que Margot (la CM dont tout le monde a retenu le prénom tellement les lecteurs n’ont que ce contact à se mettre sous la dent) se décarcasse pour relancer la réputation de cette maison d’édition qui a déçu beaucoup de monde, fin 2014 tout s’est un peu emballé à la cause d’une direction éditoriale qui ne sait pas allier franchise et tact, et de rageux sur FB qui ne savent pas réagir sans agressivité. Le résultat de ce bras de fer à l’issue avortée, c’est qu’en 2015 on est restés sur notre faim question com’ : aucune nouvelle quant aux nombreuses séries sur le carreau, aucun commentaire de la part de l’éditeur sur sa politique et ses choix éditoriaux (et c’est pas faute d’avoir posé la question…), et aucun représentant de l’éditeur à Japan Expo. Comme ça on est tranquille.

Malgré tout, des mangas continuent à sortir, avec beaucoup de rééditions dans le lot, ce qui devrait renflouer les caisses de l’éditeur (si elles en avaient besoin). Et je ne crache pas dessus au contraire puisque cela m’a permis de découvrir l’excellent thriller SF 20th Century Boys, dans une édition double fort économique (que j’achète en neuf et dès leur sortie, tellement j’aime Panini).
En 2015, à part ça, j’ai également fini Tora & Ookami, une comédie romantique toute mignonne, et profité du seul et unique tome de Psychic Detective Yakumo auquel on ait eu droit cette année… Ce thriller fantastique sophistiqué mériterait pourtant un rythme de publication plus soutenu.
En ce qui concerne Ane no Kekkon et Princesse Kaguya, je crains par contre qu’ils ne rejoignent dans les limbes le regretté Combination (stoppé à un tome de la fin, celui-là)…
J’aimerais avoir confiance en leur prochaine reprise, mais le planning de 2016 (qui a été dévoilé par bribes) aurait tendance à me conforter dans un pessimisme qui ne me ressemble pourtant pas…

Bon, à part ça, et pour finir sur une note plus positive, toujours dans mon déterrage de fond de catalogue, j’ai réussi à dégoter cette année une intégrale d’occasion de Banana Fish, et heureusement que je ne suis pas passée à coté de ce titre car il est absolument génial… et bouleversant !

taifu
IMG_20160101_191215La maison d’édition Taïfu et Ototo a sorti 63 titres en 2015 sous ses deux labels (pour info, il y a aussi Ofelbe spécialisé dans les lights novels).

Je ne suis pas une grosse cliente chez eux, n’étant pas plus portée que ça sur le yaoi, pourtant comme de nombreuses personnes j’ai craqué sur l’édition deluxe de In these words. Les dessins sont sublimes et l’histoire très originale puisque qu’on a un véritable thriller psychologique entre les mains, ce qui nous éloigne grandement des boy’s love habituels (dit la fille qui ne lit jamais ceux qui sont « habituels »).
Ototo-logoCerise sur le gâteau, j’ai rencontré les auteures à Japan Expo, vu qu’elles y avaient leur propre mini-stand (j’en ai profité pour papoter avec elles et pour me faire dédicacer mon second tome !). On sent que leur éditeur français les bichonne.
Pour les plus addict des productions de ce duo, plein de doujinshis et de goodies étaient en vente à cette occasion d’ailleurs, une opération qui s’est un peu prolongée sur le site Pointmanga.fr de Taïfu, sans compter le génialissime concours de fin d’année qui a eu lieu (okay j’en parle surtout parce que j’ai gagné un des 7 lucky bags sur FB mais c’est parce que ça me fait plaisir !!).
Chez Ototo, je me suis enfin lancée dans Fate Zero, une adaptation fidèle de l’animé, avec une atmosphère dans laquelle je me replonge avec délices grâce à l’OST de Yuki Kajiura en fond…

komikku
IMG_20160101_174834Le jeune éditeur Komikku commence à avoir déjà de la bouteille, et nous a gâtés avec 57 sorties cette année.

Je dois bien me retrouver dans leurs goûts, puisque j’ai non seulement terminé l’enchanteur Nouveau Tom Sawyer, et frissonné devant la beauté glaciale de Snow Illusion, mais j’ai également commencé 3 séries ! Mignon et dépaysant, Minuscule me fait voyager à chaque nouveau tome, tandis que Arte me séduit grâce à son héroïne artiste qui n’a pas froid aux yeux, alors qu’enfin The Ancient Magus Bride (malgré son titre english à coucher dehors…) se révèle être un des coups de cœur de l’année de beaucoup de monde, grâce à ses personnages mystérieux et à son atmosphère de fantasy. Le Chef de Nobunaga, enfin, continue de m’envoûter : alors que l’histoire et la cuisine ne sont a priori pas mes sujets favoris en manga, ils s’entremêlent si ingénieusement que je me surprends à chaque nouveau volume à toujours tourner les pages avidement !

L’éditeur est bien présent sur FB et relaie à tour de bras news et chroniques sur ses séries, si on les suit on est sûr de ne rien manquer. Évidemment, en plus, j’ai adoré rencontrer Koré Yamazaki à Japan Expo, donc je suis conquise. Dommage que j’aie loupé la venue de Takuto Kashiki!

AkataLogo
IMG_20160101_152155Avec 47 sorties, Akata commence tout doucement à s’implanter dans le paysage manga français. Malgré toute la sympathie que je porte à cet éditeur, je réalise que cette année, je n’ai apprécié que la suite de la romance temporelle Orange, tandis que les rebondissements tirés par les cheveux du thriller dramatique Double Je ne m’auront pas convaincue autant que je l’espérais…

Faudrait vraiment que je me mette à essayer d’autres titres chez eux… Les Pommes Miracle m’intriguent d’ailleurs (dommage j’ai loupé l’occasion d’avoir une pomme en cadeau avec)!

En tout cas l’éditeur se démène efficacement pour argumenter et signer ses contrats au Japon, pour preuve la dernière licence qu’ils ont décrochée: du Natsumi Aida, rien que ça… Voilà qui s’avère être un bon signe pour la suite de leur aventure!

dokidokiVoilà un éditeur que j’oublie tout le temps, et pour cause : je ne suis que Iris Zero chez Doki Doki, et il n’y a pas eu de nouveau tome de la série en 2015.
Parmi les 46 sorties cette année, je n’ai repéré que Mimic Royal Princess qui pourrait me plaire. Il y a avait aussi Le Cortège des Cent démons mais malheureusement cette série est stoppée…

Logo_Casterman
IMG_20160101_160922Seulement 25 sorties chez Casterman en 2015, avec cependant une politique éditoriale de plus en plus claire grâce à la communication enthousiaste de Wladimir Labaere, notamment sur twitter ou dans le podcast de Mangacast.

Grâce à cela, je me suis lancée dans Sangsues, et je ne regrette pas mon achat car c’est l’un de mes coups de cœur de l’année !
J’espère qu’ils sortiront d’autres licences dans le même genre…!

 

imho

IMG_20160101_172355IMHO est un petit éditeur discret mais qui avait malgré tout son propre emplacement à Japan Expo cette année, avec un stand petit mais accueillant, et si peu de choses me parlent dans leur catalogue, j’ai quand même acquis 66% de leurs sorties 2015 !

Bon okay, en vrai je jongle avec les chiffres : j’ai juste acheté deux tomes sur les 3 sorties de cette année, à savoir l’intégrale de la Fille de la plage : un manga à découvrir si on aime Inio Asano (et j’aime Inio Asano).

 

Sans titre Je ne parlerai pas des autres éditeurs dans ce petit (?) bilan, parce que je trouve un peu gonflé d’avoir un avis sur des éditeurs que l’on ne suit pas et chez qui on n’achète rien… Ainsi, si je jette toujours un œil aux acquisitions de Black Box et de Isan Manga, jusque ici rien ne m’a suffisamment attiré pour que j’essaie un de leurs titres… Les nobi nobi, quand j’en achète, c’est souvent pour ma petite sœur, alors je ne développe pas, mais ils font de merveilleux livres illustrés, à découvrir si vous en connaissez pas. Clair de Lune me fait un peu peur depuis qu’ils ont stoppé leurs manhwas et titres en noir et blanc (avec le blog dédié qui a  disparu en même temps, comme ça, pffffuit !), heureusement je n’avais aucune série de concernée, mais du coup je n’ose plus rien acheter chez eux. Kotoji enfin, m’interpelle de plus en plus grâce à une com’ de plus en plus intensive, je me laisserai peut-être tenter par un de leurs titres un de ces 4.
Les autres éditeurs, je les suis de loin, ou via des blogs qui relaient pas mal certaines sorties obscures et s’adressant à un public de niche, mais dont je ne fais pas partie pour le moment…

Aïe, j'ai énervé Watanuki...

Aïe, j’ai énervé Watanuki…

Je n’ai pas calculé le ratio manga vendus/mangas achetés (en neuf et en occaz), mais vous pouvez comme d’hab’ checker ma collection sur Manga-Sanctuary.

Et pour conclure ce billet, et pour vous prouver que je suis complètement capable de tout donner grâce à Paint, je vous ai concocté quelques mini-tops (oui je triche, y’en a plusieurs)! :D

top3_1Parmi toutes les séries que j’ai débutées en 2015, beaucoup m’ont tapé dans l’œil, mais si je ne devais en retenir 3 ce serait celles-là. Même si comme tout le monde j’avais quelques appréhensions sur la reprise de xxxHOLiC à des fins qui me paraissaient purement commerciales, il faut bien dire que la beauté des trois tomes déjà sortis m’a convaincue que les Clamp avaient encore des choses à dire, avec des passages sacrément émouvants en prime…
En seconde place, Brainstorm’ Seduction: parce que Setona Mizushiro se surpasse en poussant jusqu’à ses extrémités ses capacités narratives, avec une prise de tête amoureuse (au sens propre comme au sens figuré d’ailleurs) dont elle seule a le secret.
Enfin, en 3ème place, je nomme Sangsues, découvert grâce au militantisme acharné de mister W.L. et à certains blogueurs influents: comme quoi la com’, ça compte aussi. Ce titre qui me paraissait anecdotique m’a mis une vraie claque en fait.

top3_2Là les places ont été archi-serrées et j’ai dû faire des choix draconiens pour aboutir à ce top… Parmi mes séries en cours, j’ai donc choisi de mettre en avant Le Pavillon des Hommes, dont on n’a eu qu’un seul nouveau tome cette année, mais quel intrigue mon dieu. Je reste juste scotchée par ce manga.
Par ailleurs, j’adore toujours autant Princess Jellyfish, qui s’approche de sa fin, mais reste toujours aussi drôle et touchant tome après tome.
Enfin, Black Butler, qui se rallonge et se perd un peu avec plein de nouveaux arcs, mais nous surprend toujours autant grâce à la noirceur que le titre dévoile par bribes, en explorant les tourments de son jeune héros lié à un fascinant diable de majordome.
Ça me fera drôle quand ces séries s’arrêteront!

top3_3Ici aussi, j’ai eu un peu de mal à me décider, mais certains choix m’ont paru évidents finalement. Je ne pouvais déjà pas ne pas décemment mettre sur la première marche du podium The Top Secret, un chef d’œuvre à l’atmosphère particulière mais qui aura su me toucher, grâce à ses enquêtes aux rebondissements surprenants, et à ses personnages charismatiques aux relations ambiguës… Et la fin est vraiment juste.
La Tour Fantôme aura été aussi un plaisir à suivre du début à la fin, avec une conclusion pleine d’action, de suspense et de panache, à la hauteur de la série!
Même verdict concernant le clap de fin de Heartbroken Chocolatier, qui se termine sur beaucoup d’émotion.

top3_4Vous l’aurez compris, en véritable (?) passionnée de mangas, j’ai toujours à cœur d’explorer les fonds de catalogue en plus des étals de nouveautés, afin d’y dénicher les petites perles que je n’avais pas encore lues, faute de temps ou d’argent, ou tout simplement parce que je ne lisais pas encore de mangas quand ces séries sont sorties.
J’ai donc dévoré l’un après l’autre les volumes de Banana Fish, un manga qui ne paie pas de mine à sa couverture, mais vous fait passer par toutes les couleurs à la lecture: on sourit, on s’inquiète, on pleure, on tremble pour les héros, jusqu’à un final absolument inoubliable.
Même ressenti après la lecture de Parasite, un titre qui ne me disait rien de prime abord (encore des couvertures moches, en plus…), mais l’excellent animé m’a fait bien vite changer d’avis. Cette série est géniale et délivre tellement plus d’émotions que ce que le synopsis laissait deviner sur le papier… J’ai adoré!
Dernier coup de cœur sur Kids on the slope, encore une série qui ne me branchait que moyennement de par son thème et son synopsis (une histoire de jazz et d’amitié…), mais comme souvent avec les mangas, c’est sans a-priori qu’il faut se lancer, surtout quand toutes les critiques vous disent que c’est génial. Parce que oui, c’est génial.

Quoi, vous êtes encore là? Merci de m'avoir lue!

Quoi, vous êtes encore là? Oooh… ~~ Merci de m’avoir lue!

2015 aura été une année de « lectures-plaisir » sans contraintes! Finies les longues critiques sur MS pour moi donc, même si j’ai continué d’écrire toujours quelques mots sur chacune de mes lectures sur le forum MangaClamp (mais sans contrainte de temps ou de longueur/mise en forme du texte)… Chroniques qui sont maintenant compilées mensuellement grâce au défi #ChroniqueTaPAL, auquel participent également mes petits camarades! Rendez-vous ici pour nous lire, ou suivez le hashtag sur twitter! ;)
J’espère faire toujours autant de belles découvertes mangas en 2016 en tout cas! Mais quoi qu’il arrive, je continuerai de m’enflammer pour mes découvertes afin de vous les faire partager! :D

Merci de continuer à me suivre! icon2_jap

Et vous, quels ont été vos coups de cœur manga en 2015? :)


1 commentaire

[Novembre 2015] Actu Clamp

Actualité Clamp de Novembre, libère ta puissance!

Actualité Clamp de Novembre, libère ta puissance!

Bonjour à tous! ♪♫
Et merci d’être là tous les mois pour suivre l’actu Clamp, j’ai de plus en plus de lecteurs et ça fait plaisir (un petit commentaire serait cool aussi ^^)! :D

S’il y a eu peu de nouveaux petits croquis inédits ce mois-ci sur la toile, on remarquera tout de même de nouveaux crayonnés de Tsubaki Nekoi: un Watanuki en train de s’alcooliser, un fanart de Gekijou Gag Manga Biyori de Masuda Kousuke, et deux petits dessins colorisés, en l’honneur des anniversaires de Jun Fukuyama et de Kazuya Nakai, seiyûs respectifs de Watanuki et de Dômeki dans xxxHOLiC!

Les Clamp ont pas mal voyagé ce mois-ci, à Tanegashima notamment. Et comme toujours, on retrouve dans leurs photos souvenirs leur mascotte fan de nouilles, !
Voici une loooongue galerie avec toutes ses poses, aussi délirantes que mignonnes:

Tout cela n’a pas empêché nos mangakas de travailler dur, puisque le 9 novembre est sorti le chapitre 46 de xxxHOLiC Rei:

CTS7Q8nU8AEXBSy

Puis le 20 novembre, c’était au tour du chapitre 15 de Tsubasa World Chronicle:

CUQqk_BVEAI806T

J’avais déjà parlé de l’édition limitée Blu-Ray de Chobits qui sortira le 25 décembre 2015 au prix de 28000 yens. On a récemment appris que dans cette box, en plus des 4 disques reprenant les 27 épisodes de la série, il y aura un booklet de 32 pages, et 11 cartes postales reprenant les 8 couvertures des box DVD originelles + 3 illustrations des Clamp (probablement celles réalisées pour l’édition DVD limitée).

La grande découverte de ce mois en tout cas, la voici: il s’agit de la toute nouvelle illustration dessinée par les Clamp pour orner cette box Blu-Ray! *o*
Cela faisait longtemps qu’elles n’avaient pas dessiné Chii! ^^

CUrb-hGUkAAWByB

Cette année se prête par ailleurs au déterrage de vieilles illustrations de Card Captor Sakura: ainsi le magazine Nakayoshi a remis en ligne les couvertures de ses vieux numéros (ici celui de 1997), et de mon côté j’ai mis la main sur cette illustration en lien avec le premier film animé, et que je ne connaissais pas: