MangaClamp

Premier site de news sur les CLAMP ! /(⌒ω⌒)\

Le Voleur aux Cent Visages – tome 1

Poster un commentaire

levoleurauxcentvisages1_g

Akira Ijûin, du haut de ses 9 ans, n’est clairement pas un petit garçon comme les autres.
D’abord son papa ne vit pas avec lui, mais il a deux mamans, de superbes jumelles! Akira fait tout pour elles: le ménage, la cuisine, mais ce n’est pas tout… il dérobe également tout ce qu’elles veulent obtenir par simple caprice! Et c’est donc sous le pseudo de « l’Acrobate » qu’Akira part voler ici un rideau de scène, là une statue de glace…

Vous l’aurez compris, on est dans un délire complètement parodique du héros à la double identité: élève de CM1 le jour, voleur la nuit (rien de plus crédible!).
Le reste est à l’avenant: ainsi Akira est poursuivi par Ryûsuke, qui malgré ses 16 ans, commande aux forces de police! Ce dernier se retrouve même secondé par le médecin de l’école, le Dr Akechi, qui semble en savoir plus qu’il n’en dit!

Le récit assume donc son côté irréaliste et tiré par les cheveux, avec des scènes de vol caricaturales et des évasions improbables. Ces scènes, plutôt rigolotes pourvu qu’on n’y cherche aucune logique, sont finalement très courtes, l’intrigue étant majoritairement tournée vers les discussions philosophiques sur l’amour entre Akira et sa petite amie, la jolie Utako, très précoce (puisqu’elle n’est qu’en école maternelle!).

voleur extrait1

Ces moments de réflexion, à la fois mignons et profonds, ajoutés à l’humour parodique du titre, devraient plaire aux lecteurs les plus jeunes.
Les fans de Clamp quant à eux apprécieront le crossover avec Clamp School Detectives et Dukalyon.
Je conseillerais par contre aux autres de passer leur chemin, Le voleur aux cent visages étant quand même bien barré, et peu susceptible de plaire à tout public.

Concernant les dessins, on a affaire à un chara-design mignon et détaillé. La narration et le découpage sont par contre parfois complètement farfelus, sautant du coq-à-l’âne sans que les Clamp n’aient pris la peine de construire un rythme cohérent entre chaque scénette.
Côté édition, Pika signe là une adaptation convenable, à noter que les planches ont été retournées pour un sens de lecture occidental.

Avec un premier tome désarçonnant et qui ne plaira qu’à une minorité, mais un certain charme dans le ton de l’histoire (renforcé pour ceux qui connaissent déjà les personnages à travers Clamp School Detectives), Le voleur aux cent visages amorce une histoire vraiment à part!
A suivre dans le second et dernier tome!

Mon avis: smiley ennuyé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s