MangaClamp

Premier site de news sur les CLAMP ! /(⌒ω⌒)\

Pourquoi j’aime les Clamp?

4 Commentaires

coeur

Un billet un peu plus personnel aujourd’hui, puisque pour ceux qui se posaient la question, je vais vous raconter d’où vient ma passion pour les Clamp!

 

Comment je suis tombée dans la marmite

Na-na-na-na na! ♪

Hé oui, comme pour beaucoup, tout a débuté avec l’animé Card Captor Sakura diffusé sur M6 quand j’étais ado. Je me revois courir le mercredi après-midi pour ne pas louper ma série préférée sur M6 Kid!

Je baignais déjà un peu dans l’univers des animés japonais puisque j’étais fan de Cat’s Eyes ou de Princesse Sarah! Mais là avec Sakura c’était différent, le côté « jeune fille avec des pouvoirs magiques » me séduisait vraiment, et j’aimais tout: l’ambiance, les personnages, les tenues toujours différentes de l’héroïne, les musiques, et bien sûr les scènes de capture de cartes! Ça ferait rêver n’importe qui, non? (non?!)

sakura

Pour l’anecdote, sur mes heures de perm’ au lycée, avec les débuts d’internet, on avait accès à une salle informatique (avec des PC énormes et une connexion bas débit) et j’allais chercher des images de Sakura que j’imprimais tant bien que mal en douce avec une vieille imprimante qui faisait un coup sur deux un bourrage papier (la petite adrénaline de me faire prendre à ce moment-là…). lol

Pendant des années, durant la fac, j’ai été un peu déconnectée de cet univers, même si j’avais un ou deux amis qui s’y connaissaient un peu en mangas, mais je n’osais pas vraiment me lancer (j’avais l’impression qu’il existait trop de titres et que c’était impossible de savoir par où commencer).

Et puis un jour, de passage à Nantes, je me suis décidée à rentrer dans une boutique spécialisée: des mangas à n’en plus finir, des goodies liés à des séries inconnues (pour moi), des tenues pour cosplays, et surtout, SURTOUT, un bac avec des posters pour quelques euros, dans lequel je me suis empressée de farfouiller.

J’ai eu le regard attiré par deux affiches avec les « Sakura et Lionel » que je croyais reconnaître. A mon passage en caisse, j’ai insisté auprès du vendeur pour qu’il me note le titre de la série au dos des posters: Tsubasa Reservoir Chronicle.

Les cadres sont toujours accrochés chez moi!

Les cadres sont toujours accrochés chez moi!

Quelque temps plus tard, j’ai trouvé l’animé sur internet, et j’ai dévoré tous les épisodes: avec les musiques de Yuki Kajiura en prime, autant dire que c’était deux bonnes découvertes pour le prix d’une!

C’est comme ça que je suis tombée dedans, en achetant rapidement ensuite mes premiers mangas – de Clamp évidemment. En parallèle, j’ai peu à peu arrêté de regarder des animés sur internet d’ailleurs (je sentais quand même confusément le caractère illégal de la chose). Par contre la lecture ayant toujours été ma passion depuis toute petite, passer des romans et BDs aux mangas s’est fait naturellement, une fois que je savais par où commencer.

 

La richesse des séries chez Clamp

Le système du crossover dans Tsubasa m’a permis de découvrir de nombreux personnages d’un coup, ce qui m’a poussée à lire les séries d’origine pour en savoir plus. Et c’est là que j’ai découvert le nombre impressionnant de titres parus chez nous! Une vingtaine, pas moins!

Je me suis alors acheté de nombreuses intégrales d’occasion (X-1999, Trèfle, Tsubasa, RG Veda…) et j’ai galéré comme pas permis pour trouver certains titres (Tokyo Babylon, Lawful Drug, Celui que j’aime) – ah les joies de la spéculation sur les mangas rares! >.<

Finalement, ça a contribué à développer un petit côté collectionnïte chez moi, d’autant plus nouveau qu’avant ça, je ne m’étais jamais vraiment rien acheté de particulier, ni jamais rien collectionné… ma passion des mangas a débuté en même temps que mes premiers vrais salaires, ça tombait bien. En parallèle du plaisir de farfouiller chez les bouquinistes et de passer des heures à chiner sur ebay, priceminister ou leboncoin, j’ai donc aussi commencé à acheter quelques séries en neuf (xxxHOLiC, Chobits…).

Le pire dans ma collectionnïte clampesque, c’est que je m’étais promis de m’arrêter aux mangas, mais je me suis finalement laissée envahir aussi par les artbooks et les figurines. XD

En tout cas, c’est curieux comme je ne me suis jamais lassée des Clamp, au contraire, je me suis toujours émerveillée de la différence de style de leurs histoires, aussi bien graphiquement que scénaristiquement – même si on retrouve leur patte partout, une fois qu’on a le coup d’œil (je reconnais même leurs fanarts maintenant!).

 

Fan-art du « Nouvel Angyo Onshi » par les Clamp

 

Mes séries préférées!

Bien entendu, vous l’aurez compris, Card Captor Sakura et Tsubasa Reservoir Chronicle (auquel j’ajoute xxxHOLiC qui est pour moi indissociable) sont vraiment mes séries de cœur, pour toutes les raisons évoquées. Pour un parfait top 5, j’ajouterai Tokyo Babylon et Lawful Drug/Drug&Drop.

top5

  • Card Captor Sakura: Un « magical girl » de référence, avec plein de jolies tenues à frous-frous et des pouvoirs magiques, des triangles amoureux entremêlés, une vraie intrigue, et tout ça avec beaucoup d’originalité, sans aucune mièvrerie (et même en prime des penchants homosexuels chez certains personnages – que demander de plus?).
  • Tsubasa Reservoir Chronicle: Une saga épique qui débute par un voyage entre les dimensions avant de prendre une tonalité plus dramatique… Tout est magique dans cette série, on y trouve plein de personnages différents, de l’amour et de l’amitié, des dilemmes tourmentés comme seules les Clamp savent le faire, et un scénario de fou, parsemés de twists qui retournent le cerveau comme il faut, avec malgré tout un développement cohérent et une fin en faux happy-end qui sied bien à la série.
  • xxxHOLiC: Une série mystérieuse et fantastique avec une sorcière qui exauce les vœux et son pauvre larbin, avec une ambiance très prenante ancrée dans le folklore japonais des légendes et des yokaïs, une dimension tragique qui prend un impact terrible en lien avec l’histoire de Tsubasa, et l’un des développements les plus aboutis que j’aie pu lire dans un manga en ce qui concerne l’évolution du héros…!
  • Tokyo Babylon: L’un des chefs d’œuvre du studio avec RG Veda (mais y’avait plus de place pour lui dans mon top 5 ^^’) avec un conte fantastique dans le Tokyo des années 90, où les légendes urbaines prennent un autre sens à travers le regard de l’exorciste (onmyôji) Subaru. Que dire sur ce titre si ce n’est qu’il est fabuleux, avec une ambiance citadine sombre très immersive, et une tonalité fantastique tragique vraiment bouleversante – surtout mise en parallèle avec la suite et fin de l’histoire dans l’interminable X-1999.
  • Lawful Drug/Drug&Drop: Une série en 3 tomes dont je soupçonnais confusément le potentiel, et qui confirme toutes ses bonnes idées avec sa suite que l’on n’espérait plus, Drug&Drop, actuellement 2 tomes parus. On retrouve les meilleurs ingrédients des histoires de Clamp dans un univers contemporain mâtiné de fantastique, où tous les héros sont des garçons (ça change), avec un frôlement très léger vers le non-conformisme (les feuilles de cannabis, les allusions homosexuelles). Le scénario mêlant fantastique, drame et suspense nous tient admirablement en haleine, et c’est l’une des séries dont je guette actuellement le plus les sorties!

Image

Évidemment, c’est difficile de demander à une fan d’être exhaustive, parce qu’il y a plein de séries que j’aime chez les Clamp (mais j’aurai le temps d’y revenir dans d’autres billets!). Mais si je devais dire un mot sur les séries que j’aime le moins (oui, il y en a, je reste un minimum objective tout de même! Dukalyon, pour ne pas le citer -__-), c’est qu’en fait l’univers créé par les Clamp est tellement riche, avec des crossovers entre de nombreuses séries, qu’un personnage qu’on n’a pas spécialement apprécié dans un titre peut tout à fait prendre un relief nouveau dans un autre manga. De quoi être constamment bluffé!

 

Et pour finir, 5 bonnes raisons pour commencer à devenir vous aussi fan de Clamp!

1. Parce que les dessins de Clamp, ils sont tout simplement beaux.

C'est Watanuki qui le dit!

C’est Watanuki qui le dit!

2. Parce que le scénario, il te retourne le cerveau.

Argh ce passage m'a tuée >.<

Argh ce passage m’a tuée >.<

3. Parce que les méchants sont pas toujours pas méchants, et les gentils pas toujours gentils (en tout cas il ne faut pas se fier aux apparences).

Ce personnage a une bonne tête.

Ce personnage a une bonne tête.

4. Parce que dans les séries de Clamp, il n’y a pas de fan-service.

Sauf peut-être un peu là.

Sauf peut-être un peu là.

5. Parce que dans les séries de Clamp, il n’y a pas de violence gratuite (ou presque).

Aucun animal n'a été blessé pendant le tournage.

Aucun animal n’a été blessé pendant le tournage.

Aaaah ça me donne envie de relire Tokyo Babylon!!! ♥

Publicités

4 réflexions sur “Pourquoi j’aime les Clamp?

  1. C’est étonnant on a eu exactement ou presque le même parcours ^^ . J’étais une grande fan de Card Captor Sakura petite mais je ne savais pas que c’était un manga et anime à l’époque.
    J’ai perdu tout contact avec ce beau monde me concentrant sur la lecture jusqu’au collège. C’est une amie qui m’a fillé le premier tome de Tsubasa et m’a initiée aux mangas! C’est par Clamp que j’ai découvert ce milieu et elles restent mes mangakas favorites !

    Niveau préférence je suis tout a fait d’accord, ce sont là leur meilleurs titres. Je rajoute aussi dans la liste de mes préférés Clover et X.

    Mmm je suis encore loin d’avoir réunis tous les mangas…(mais j’y arriverais !)

    Et pour les 5 bonnes raisons, j’en rajouterais bien une 6e:
    Parce que Clamp c’est pour tous les genres!

    • Oui c’est vrai que les titres de Clamp peuvent plaire à tout le monde, y’en a pour tous les goûts! :D

      J’ai failli mettre X-1999 dans mon top, mais je reste frustrée de l’absence de fin de la série… >.<

      Merci pour ton commentaire en tout cas, on a des souvenirs en commun visiblement! Ça fait plaisir! ♥

      Bon courage dans ton acquisition de nouveaux titres de Clamp en tout cas! /(⌒ω⌒)\

  2. Chouette billet nostalgie à lire. =D

    J’ai un peu le même parcours. Avec « Sakura Chasseuse de carte » sur M6 Kid (souvenirs~) quand j’étais au collège. Véritable révélation, je crois que ça doit être le premier réel dessin animé (je ne savais pas ce qu’était alors un manga ou un animé) que j’ai vraiment aimé.

    Une fois à la fac (la grande ville avec les vrais magasins quoi), quand je me suis mis aux mangas, « Tsubasa Reservoir Chronicle » a été parmi mes tous premiers achats, avec, également, cette impression de retrouver Lionel et Sakura~
    « Tsubasa Chronicle » était (avec Gundam SEED avant) les premiers DVDs d’animé que j’ai achetés après avoir scruter les rayons de sa Fnac en attendant fébrilement chaque sortie de ces trois beaux coffrets.

    Pour ainsi dire, CLAMP pourrait être considéré comme celles qui nous ont initiés aux animés et aux mangas ? x)

    Reste que j’ai des gros manques… Par exemple, je n’ai pas encore essayé « Tokyo Babylon » ou « RG Veda »… Ces titres que toi comme beaucoup d’autres considèrent comme des perles !…

    • Merci ZGMF c’est gentil! :)

      Moi par contre je n’ai pas encore acheté les DVDs de Tsubasa Reservoir Chronicle (honte sur moi >.<), mais c'est prévu!! Je vais me rattraper!!

      Ma collection de DVD est en effet encore un peu légère, par contre j'ai la jolie version collector des DVDs de Card Captor Sakura! *___*
      Cet animé a vraiment bercé toute une génération! ~nostalgie aussi~

      Ah oui RG Veda est vraiment un titre à part, très inattendu, avec des twists scénaristiques dignes des Clamp! Si le style de dessin te branche (j’ai posté quelques images dans mes critiques sur ce blog), il n’y a pas de raison que ça ne te plaise pas ^^
      La fin est vraiment très prenante!

      Tokyo Babylon est également un incontournable, c’est aussi un titre plus ancien (ça se sent dans les dessins, mais personnellement je les trouve vraiment aboutis, avec une ambiance fantastique très réussie).
      On y retrouve les dilemmes tourmentés que les Clamp affectionnent, avec une dimension très tragique. Pour info, l’histoire des personnages principaux trouve sa conclusion dans la série X-1999 (avec le tome 16 notamment). ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s